March 20, 2017 / 6:39 AM / in 2 years

L'agresseur d'Orly était sous l'emprise de l'alcool et de drogues, d'après l'autopsie

PARIS (Reuters) - L’autopsie pratiquée sur l’homme abattu samedi après avoir attaqué une patrouille de l’opération Sentinelle à l’aéroport d’Orly a mis en évidence la présence d’alcool et de stupéfiants, a-t-on appris dimanche soir de source judiciaire.

L'autopsie pratiquée sur l'homme abattu samedi après avoir attaqué une patrouille de l'opération Sentinelle à l'aéroport d'Orly a mis en évidence la présence d'alcool et de stupéfiants, a-t-on appris dimanche soir de source judiciaire. /Photo prise le 18 mars 2017/REUTERS/Benoit Tessier

Les analyses toxicologiques ont démontré la présence dans le sang de Ziyed Ben Belgacem d’alcool (0,93g par litre) mais aussi de cannabis et de cocaïne, précise-t-on.

Agé de 39 ans, Ziyed Ben Belgacem a commencé tôt samedi par tirer sur un policier lors d’un contrôle routier à Garges-lès-Gonesse (Val-d’Oise) puis dans un bar de Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne), avant de voler une voiture et de prendre la direction d’Orly où, dans un aérogare, il a agressé des soldats en déclarant vouloir “mourir, par Allah”.

Eric Faye, avec Yann Le Guernigou

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below