March 10, 2017 / 8:44 AM / 2 years ago

Juppé parraine Fillon malgré la "tempête"

PARIS (Reuters) - Alain Juppé, qui a définitivement renoncé cette semaine à être candidat à la présidentielle, a annoncé vendredi qu’il parrainait François Fillon, soutenu par la droite mais toujours fragilisé par l’affaire des emplois potentiellement fictifs de membres de sa famille.

Alain Juppé, qui a définitivement renoncé cette semaine à être candidat à la présidentielle, a annoncé vendredi qu'il parrainait François Fillon, soutenu par la droite mais toujours fragilisé par l'affaire des emplois potentiellement fictifs de membres de sa famille. /Photo prise le 6 mars 2017/REUTERS

“J’envoie ce matin mon parrainage à F. Fillon. Même simple passager, je ne quitte pas le navire dans la tempête”, a écrit le maire de Bordeaux sur Twitter.

Lundi, il avait fustigé “l’obstination” du vainqueur de la primaire de novembre 2016, déterminé à poursuivre sa campagne en dépit d’une menace de mise en examen, tout en précisant qu’il ne souhaitait pas prendre la relève.

Cette annonce a contribué à mettre fin aux spéculations sur un éventuel retrait de François Fillon, à qui de nombreux cadres des Républicains avaient tourné le dos en fin de semaine dernière.

“Merci à Alain Juppé de son soutien clair et de son élégance. C’est tous ensemble que nous redresserons le pays”, a répondu sur Twitter le candidat, qui a réservé la part belle aux “sarkozystes” dans son nouvel organigramme de campagne.

Désormais, tout l’enjeu pour lui est de réussir à recoller les morceaux épars de la droite afin d’éviter une fuite d’une partie des proches et sympathisants d’Alain Juppé vers Emmanuel Macron, adepte du “et droite et gauche”.

Lors d’un meeting près de Bordeaux, l’ex-protégé de François Hollande a dressé jeudi l’éloge du candidat malheureux de la primaire, qu’il a décrit comme un “grand responsable français” et “un maire respecté qui a transformé sa ville”.

“J’ai aussi entendu les propos qui ont été prononcés en début de semaine. Je n’ai pas le sentiment que c’était ceux d’un parrainage enthousiaste et de conscience. Sans doute un parrainage légitimiste et de parti”, a réagi Emmanuel Macron vendredi, lors d’une conférence de presse à Bordeaux.

Le parrainage d’Alain Juppé à François Fillon est surtout symbolique dans la mesure où ce dernier dispose déjà de plus de 500 parrainages d’élus, le seuil requis pour concourir à l’élection d’avril-mai.

Simon Carraud avec Claude Canellas à Bordeaux, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below