March 6, 2017 / 5:47 AM / 2 years ago

Seuls 29% des Français souhaitent un maintien de Fillon

PARIS (Reuters) - Les Français ne sont que 29% à souhaiter que François Fillon maintienne sa candidature à l’élection présidentielle, selon un sondage Harris Interactive pour RMC et Atlantico réalisé après son meeting de dimanche sur la place du Trocadéro, à Paris, et son intervention dans le journal de 20h de France 2.

Les Français ne sont que 29% à souhaiter que François Fillon maintienne sa candidature à l'élection présidentielle, selon un sondage Harris Interactive pour RMC et Atlantico réalisé après son meeting de dimanche sur la place du Trocadéro, à Paris, et son intervention dans le journal de 20h de France 2. /Photo prise le 5 mars 2017/REUTERS/Philippe Wojazer

La décision du candidat de la droite et du centre de ne pas se retirer de la course à la présidentielle, martelée à ces deux occasions, est davantage soutenue par les seuls sympathisants de Les Républicains (LR), avec 55%, soit deux points de plus qu’en milieu de semaine.

D’après l’enquête diffusée lundi, 21% des Français pensent que François Fillon va certainement ou probablement gagner l’élection (47% chez les proches de LR). Mais 47% l’imaginent toujours en lice dans deux semaines, au moment de la clôture des candidatures, un chiffre qui s’élève à 57% chez les proches de la droite et du centre et qui culmine à 65% chez LR.

Si toutefois François Fillon renonçait à se présenter, son dauphin lors des primaires de la droite et du centre, Alain Juppé, est plébiscité par 61% des Français et donné vainqueur du scrutin par 55%. François Baroin arrive loin derrière (19%), devant Xavier Bertrand (10%).

Le maire de Bordeaux, qui s’exprimera lundi matin devant la presse est soutenu encore plus largement au sein des proches de la droite et du centre (67%) mais moins nettement chez ceux de LR (59%).

Les sympathisants de la droite et du centre (56%) et ceux de LR (67%) accréditent par ailleurs à une nette majorité les propos de François Fillon selon lesquels les responsables qui ont quitté sa campagne ont privilégié “leur intérêt personnel à un intérêt collectif”.

Le sondage a été réalisé le 5 mars auprès d’un échantillon de 902 personnes selon la méthode des quotas.

Tangi Salaün

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below