February 27, 2017 / 3:33 PM / a year ago

Amende de 5.000 euros confirmée pour Jean-Marie Le Pen

MARSEILLE (Reuters) - La cour d’appel d’Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) a confirmé lundi la condamnation de Jean-Marie Le Pen à 5.000 euros d’amende pour des propos tenus en 2013 sur la “présence urticante et odorante” des Roms.

La cour d'appel d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) a confirmé lundi la condamnation de Jean-Marie Le Pen à 5.000 euros d'amende pour des propos tenus en 2013 sur la "présence urticante et odorante" des Roms. /Photo d'archives/REUTERS/Vincent Kessler

La cour a confirmé le jugement de première instance prononcé par le tribunal correctionnel de Nice à l’encontre de l’ancien président-fondateur du Front national, qui était jugé pour provocation à la haine et à la discrimination.

“Vous avez quelques soucis avec des centaines de Roms qui ont dans la ville une présence urticante et odorante”, avait dit Jean-Marie Le Pen en juillet 2013 à Nice, une présence qu’il avait qualifiée de “petit morceau de l’iceberg”.

Jean-François Rosnoblet, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below