February 20, 2017 / 5:18 PM / a year ago

Fillon et Macron restent au coude à coude, d'après des sondages

PARIS (Reuters) - François Fillon et Emmanuel Macron restent au coude-à-coude dans les intentions de vote pour le premier tour de l’élection présidentielle, avec de nouveau un léger avantage d’un demi-point pour l’ex-ministre de l’Economie dans une enquête Ifop-Fiducial pour Paris Match, iTELE et Sud-Radio.

François Fillon et Emmanuel Macron restent au coude-à-coude dans les intentions de vote pour le premier tour de l'élection présidentielle, avec de nouveau un léger avantage d'un demi-point pour l'ex-ministre de l'Economie dans une enquête Ifop-Fiducial pour Paris Match, iTELE et Sud-Radio. /Photo prise le 14 février 2017/REUTERS/Ramzi Boudina

La présidente du Front national, Marine Le Pen, reste quant à elle largement en tête au premier tour mais battue dans tous les cas de figure au second, même si les écarts se réduisent.

Selon un sondage OpinionWay-Orpi réalisé auprès de 1.534 personnes du 17 au 19 février pour les Echos et Radio Classique et publié lundi, elle est créditée de 27% des voix au premier tour et gagne un point par rapport à vendredi.

François Fillon et Emmanuel Macron stagnent derrière elle à 20% d’intentions de vote chacun. Le candidat socialiste, Benoît Hamon, est lui aussi stable à 16%, alors que le chef de file de la “France insoumise”, Jean-Luc Mélenchon, perd un point à 12%.

Au second tour, Emmanuel Macron l’emporterait face à Marine Le Pen par 58% des voix contre 42% (au lieu de 60-40 dans le précédent sondage) et François Fillon par 56-44 (57-43).

Selon le sondage Ifop-Fiducial, qui prend en compte une éventuelle candidature du président du MoDem, François Bayrou, Marine Le Pen recueillerait 26% des suffrages au premier tour, Emmanuel Macron 19% et François Fillon 18,5%.

Benoît Hamon est crédité de 14% des voix, Jean-Luc Mélenchon de 11,5% et François Bayrou de 5,5%.

Au second tour, selon cette enquête réalisée auprès de 1.397 personnes entre le 16 et le 20 février, Emmanuel Macron battrait Marine Le Pen au second tour par 61,5% des voix contre 38,5%.

L’ex-ministre de François Hollande reste en tête des pronostics de victoire (24%) devant la candidate d’extrême droite (19%).

Le pronostic de victoire pour François Fillon, englué dans les soupçons d’emplois fictifs dont aurait bénéficié sa famille, s’est effondré, de 25% le 1er février à 15% le 20.

Mais ce qui domine, c’est l’incertitude, avec 26% des sondés qui disent ne pas savoir qui sera élu.

Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below