February 3, 2017 / 6:07 AM / 2 years ago

Pour 61% des Français, Fillon a tort de persévérer

PARIS (Reuters) - Six Français sur dix (61%) et près d’un sympathisant de droite sur deux (46%) jugent que François Fillon a tort de ne pas renoncer à briguer la présidence de la République, selon un sondage Odoxa pour franceinfo publié vendredi.

Six Français sur dix (61%) et près d'un sympathisant de droite sur deux (46%) jugent que François Fillon a tort de ne pas renoncer à briguer la présidence de la République. /Photo prise le 2 février 2017/REUTERS/Christian Hartmann

Pour 39% des sondés, François Fillon a, au contraire, raison de tenir bon et de rester candidat tant qu’il n’est pas mis en examen, alors que lui-même et sa famille sont sous le coup d’une enquête judiciaire pour emplois présumés fictifs et abus de biens sociaux présumés.

Si le candidat de la droite et du centre, désigné lors d’une primaire, reconçait finalement à se présenter, les sondés sont partagés sur la solution à privilégier.

Ils sont 34% à souhaiter l’organisation d’une nouvelle primaire dans l’urgence.

Une même proportion (34%) veulent que le finaliste malheureux de la primaire de novembre, le maire de Bordeaux Alain Juppé, soit désigné à sa place.

Enfin, 31% pensent qu’il faudrait désigner en urgence une autre personnalité susceptible de faire l’unanimité à droite.

Le sondage a été effectué les 1er et 2 février sur internet auprès de 997 personnes âgées de 18 ans et plus.

Elizabeth Pineau

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below