January 30, 2017 / 5:47 PM / 2 years ago

Paris veut doubler le nombre de visas délivrés aux Iraniens

TEHERAN (Reuters) - La France souhaite doubler le nombre de visas accordés aux Iraniens d’ici la fin de l’année, a annoncé lundi Jean-Marc Ayrault lors d’une visite à Téhéran, quelques jours après la décision de Donald Trump d’interdire l’accès aux Etats-Unis aux ressortissants de plusieurs pays musulmans.

La France souhaite doubler le nombre de visas accordés aux Iraniens d'ici la fin de l'année, a annoncé lundi Jean-Marc Ayrault lors d'une visite à Téhéran, quelques jours après la décision de Donald Trump d'interdire l'accès aux Etats-Unis aux ressortissants de plusieurs pays musulmans. /Photo d'archives/REUTERS/Morteza Nikoubazl

“La France souhaite pouvoir permettre au plus grand nombre d’Iraniens désireux de voyager en France de demander un visa dans les meilleures conditions”, a dit le ministre français des Affaires étrangères lors d’un discours à la communauté française de Téhéran.

“C’est pour cette raison qu’il a été décidé d’externaliser en 2017 une partie de la procédure pour la délivrance de visas, afin d’être en mesure d’en instruire un nombre beaucoup plus important dans des délais raisonnables”, a-t-il ajouté.

“Ce projet, qui vise à doubler le nombre de visas actuellement délivrés en Iran, devrait se concrétiser à l’été 2017”, a-t-il poursuivi. “C’est un projet qui prend tout son sens dans le contexte actuel. L’accueil des réfugiés est un devoir de solidarité. Le terrorisme n’a pas de nationalité, la discrimination n’est pas une réponse”.

La France espère pouvoir délivrer 80.000 visas d’ici la fin 2017, contre 40.000 accordés l’année dernière, a-t-on précisé dans l’entourage du chef de la diplomatie.

Cette annonce survient deux jours après l’onde de choc créée par la décision de Donald Trump de suspendre pendant quatre mois le programme d’admission des réfugiés aux Etats-Unis et de fermer temporairement la frontière aux ressortissants de sept pays musulmans (Syrie, Irak, Iran, Yémen, Soudan, Somalie et Libye) au nom de la lutte contre le terrorisme.

Le nouveau président américain a depuis précisé que l’émission de visas reprendrait dans un délai de 90 jours, le temps pour les autorités américaines de mettre en place des mesures de sécurité.

Samedi, le ministère iranien des Affaires étrangères a annoncé son intention d’appliquer le principe de réciprocité aux ressortissants américains et ce “jusqu’à la levée des restrictions américaines”.

John Irish, avec Marine Pennetier à Paris, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below