January 23, 2017 / 4:36 PM / 2 years ago

Fillon ne voit pas la gauche au second tour

François Fillon a estimé lundi que les trois candidats de gauche à l'élection présidentielle - Benoît Hamon s'il remporte la primaire de gauche, Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron - allaient "s'étriper" et ne seraient pas au second tour. /Photo prise le 10 janvier 2017/REUTERS/Philippe Wojazer

BERLIN (Reuters) - François Fillon a estimé lundi que les trois candidats de gauche à l’élection présidentielle - Benoît Hamon s’il remporte la primaire de gauche, Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron - allaient “s’étriper” et ne seraient pas au second tour.

“Il va y avoir trois candidats de gauche qui vont s’étriper : M. Mélenchon, M. Hamon, si c’est lui qui gagne, qui représente quand même un courant dur et opposé à la politique de Hollande, et celui qui incarnera la politique de Hollande c’est-à-dire M. Macron”, a dit le candidat de la droite et du centre.

“Ces trois candidats vont se partager l’électorat de la gauche, vont s’affronter sur le fond, puisqu’ils sont sur des positions qui sont irréconciliables (...) j’en tire la conséquence qu’ils auront du mal à être au second tour dans ces conditions”, a-t-il expliqué en marge d’un déplacement à Berlin.

“C’est Macron qui va récupérer l’héritage du PS”, a-t-il conclu au lendemain du premier tour de la primaire de gauche, qui a vu Benoît Hamon virer en tête et devenir le favori du second tour face à l’ancien Premier ministre Manuel Valls.

Sophie Louet, édité par Yves Clarise

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below