January 15, 2017 / 11:53 AM / 2 years ago

Paris met en garde contre un transfert de l'ambassade US à Jérusalem

PARIS (Reuters) - La volonté du président élu américain Donald Trump de transférer l’ambassade américaine en Israël à Jérusalem serait une “provocation” et serait “lourde de conséquences”, a estimé dimanche le chef de la diplomatie française, Jean-Marc Ayrault.

La volonté du président élu américain Donald Trump de transférer l'ambassade américaine en Israël à Jérusalem serait une "provocation" et serait "lourde de conséquences", a estimé dimanche le chef de la diplomatie française, Jean-Marc Ayrault. /Photo d'archives/REUTERS/Marko Djurica

A la question, sur France 3, de savoir si ce transfert serait une provocation, le ministre des Affaires étrangères a répondu : “Bien sûr”.

“Mais je crois qu’il sera dans l’impossibilité de le faire, je crois que ce serait extrêmement lourd de conséquences”, a-t-il dit.

“Quand on est président des Etats-Unis, et donc on va attendre le 20 janvier prochain (date à laquelle Donald Trump succèdera officiellement à Barack Obama à la Maison blanche-NDLR), sur cette question comme pour les autres, on ne peut pas avoir une position aussi tranchée, aussi unilatérale, il faut chercher à contribuer à créer les conditions de la paix”.

Cette mise en garde survient au moment où quelque 70 pays et institutions internationales sont réunis à Paris pour réaffirmer leur attachement au principe de solution à deux Etats dans le conflit israélo-palestinien.

Marine Pennetier, édité par Simon Carraud

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below