December 8, 2016 / 11:35 AM / 2 years ago

Tracfin accentue la traque du financement du terrorisme

PARIS (Reuters) - L’activité de Tracfin dans le domaine de la lutte contre le financement du terrorisme a encore accéléré depuis le début de l’année, après avoir plus que doublé en 2015.

Confrontées à une succession d’attaques qui ont fait plus de 230 morts depuis janvier 2015, les autorités françaises ont intensifié la lutte contre l’économie souterraine et le financement du terrorisme, avec un renforcement de l’arsenal réglementaire et législatif.

Les effectifs de Tracfin, service du ministère de l’Economie et des Finances dédié à la lutte contre le blanchiment, la fraude aux finances publiques et le financement du terrorisme, ont également été augmentés en 2015.

Au 30 septembre 2016, la dizaine d’agents de la division de Tracfin dédiée à la lutte contre le financement du terrorisme avaient transmis 250 notes d’informations à d’autres services de renseignement et 36 notes à la justice, a indiqué jeudi lors d’une conférence de presse le directeur de Tracfin Bruno Dalles.

A titre de comparaison, sur l’ensemble de l’année 2015, 170 notes avaient été transmises à d’autres services de renseignement et 10 notes à l’autorité judiciaire.

Ces chiffres illustrent une nouvelle accélération marquée, après la progression de 130% des transmissions de notes relevée entre 2014 et 2015.

“On ne fait pas seuls ce travail, il faut être en lien avec la DGSI (Direction générale de la sécurité intérieure, ndlr), il faut être en lien avec les autres services de renseignement, il faut être en lien avec les cellules de renseignement financier (dans les autres pays), il faut aller chercher du renseignement et savoir à quoi il va servir, il faut le partager et ensuite il faut l’exploiter judiciairement”, a expliqué Bruno Dalles.

“C’est un ensemble qu’on a construit au long de l’année 2015 et aujourd’hui il fonctionne assez bien, puisque ça nous permet d’être beaucoup plus proactif dans la recherche du renseignement financier”, a-t-il ajouté.

Créé en 1990, Tracfin est l’un des six services de renseignements français, aux côtés notamment de la DGSI et la direction générale de la sécurité extérieure (DGSE).

“Tracfin est un devenu un des éléments incontournables, un des piliers en France de la lutte contre le terrorisme et de la lutte contre le financement du terrorisme”, a estimé le ministre de l’Economie et des Finances Michel Sapin.

Il a par ailleurs précisé qu’à l’exception d’un décret à paraître “dans quelques jours”, le gouvernement avait “mis en oeuvre l’ensemble des mesures qui avaient été prévues pour lutter contre le financement du terrorisme”.

Myriam Rivet, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below