December 6, 2016 / 8:42 AM / in 2 years

Valls crédité de 10% selon un sondage, Fillon devant Le Pen

PARIS (Reuters) - Manuel Valls est crédité de 10% des intentions de vote en vue du premier tour de la présidentielle de 2017, selon un sondage Ifop-Fiducial paru mardi, qui place par ailleurs François Fillon devant Marine Le Pen dans toutes les hypothèses.

Manuel Valls est crédité de 10% des intentions de vote en vue du premier tour de la présidentielle de 2017, selon un sondage Ifop-Fiducial paru mardi. Valls ne figure qu'en cinquième position, derrière François Fillon (27,5%) et Marine Le Pen (24%), mais aussi Jean-Luc Mélenchon (12,5%) et Emmanuel Macron (13,5%). /Photo prise le 5 décembre 2016/REUTERS/Christian Hartmann

Selon cette enquête réalisée avant l’annonce de la candidature de Manuel Valls pour Paris Match, iTELE et Sud Radio, le futur ex-Premier ministre réalise un meilleur score qu’Arnaud Montebourg (6%) et Benoît Hamon (4%), eux aussi en lice pour la primaire à gauche.

Mais l’ex-maire d’Evry, Premier ministre de François Hollande pendant un peu plus de deux ans et demi, ne figure qu’en cinquième position, derrière François Fillon (27,5%) et Marine Le Pen (24%), mais aussi Jean-Luc Mélenchon (12,5%) et Emmanuel Macron (13,5%).

Avec 16% des intentions de vote, l’ancien ministre de l’Economie réaliserait un meilleur score face à Arnaud Montebourg et Benoît Hamon, généralement considérés comme plus à gauche que Manuel Valls.

Dans le cadre d’un deuxième tour Fillon-Le Pen, le vainqueur de la primaire de la droite l’emporterait avec 65% des voix, contre 35% pour la présidente du Front national.

Emmanuel Macron sortirait également vainqueur d’un éventuel second tour face à Marine Le Pen, avec un score de 62%.

Cette étude dont les résultats, rappelle l’Ifop, ne peuvent “en aucun cas” constituer un élément prédictif des résultats le jour du vote a été menée en ligne en deux temps, du 28 au 30 novembre puis les 2 et 3 décembre, auprès de deux échantillons, l’un de 1.882 personnes inscrites sur les listes électorales, l’autre de 1.401 personnes.

Simon Carraud, édité par Henri-Pierre André

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below