November 15, 2016 / 7:32 PM / 2 years ago

Fillon à égalité avec Sarkozy, battrait Juppé au second tour

PARIS (Reuters) - François Fillon, en plein rebond dans une série de sondages récents, fait désormais jeu égal avec Nicolas Sarkozy en vue du premier tour de la primaire de la droite avec 25% des intentions de vote, selon une enquête OpinionWay publiée mardi.

François Fillon, en plein rebond dans une série de sondages récents, fait désormais jeu égal avec Nicolas Sarkozy en vue du premier tour de la primaire de la droite avec 25% des intentions de vote, selon une enquête OpinionWay publiée mardi. /Photo prise le 7 novembre 2016/REUTERS/Vincent Kessler

D’après cette étude réalisée pour le site Atlantico, Alain Juppé conserve sa première place devant ses deux principaux concurrents mais perd sept points depuis la fin octobre, à 33%, et serait battu au second tour par François Fillon.

Longtemps crédité d’environ 10% des intentions de vote, le député de Paris est donné gagnant en cas de duel face au maire de Bordeaux (54% contre 46%) et plus nettement encore contre Nicolas Sarkozy (63% contre 37%).

Le sondage d’OpinionWay confirme une tendance observée par d’autres instituts à l’approche du premier tour, dimanche, mais aucun d’entre eux n’avait encore imaginé François Fillon qualifié pour le duel final.

Au premier tour, sa progression de 10 points se fait aux dépens de l’ancien président (-1) mais surtout de Bruno Le maire (-4 points, à 9%) et d’Alain Juppé.

“Je pense que François Fillon était sous-évalué dans les premiers sondages. Il est convaincu de pouvoir passer devant Nicolas Sarkozy”, juge le maire de Bordeaux dans une interview aux Echos à paraître mercredi.

“Moi je n’en sais rien. Ce que je vois, c’est que je suis encore loin devant. Cela relativise les choses !”, ajoute-t-il.

Nathalie Kosciusko-Morizet est créditée de 4%, Jean-François Copé et Jean-Frédéric Poisson de 2% chacun.

Cette enquête a été réalisée en ligne de dimanche à mardi auprès d’un échantillon de 828 personnes inscrites sur les listes électorales et se déclarant certaines d’aller voter à la primaire des 20 et 27 novembre.

Simon Carraud, avec Sophie Louet, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below