January 5, 2016 / 2:46 PM / 3 years ago

Trente-quatre migrants retrouvés morts sur les côtes turques

ISTANBUL (Reuters) - La gendarmerie turque a annoncé mardi avoir retrouvé les corps de 34 migrants, dont au moins trois enfants, échoués sur les côtes ouest de la Turquie après le naufrage du bateau avec lequel ils tentaient de rejoindre l’île grecque de Lesbos.

Ayalik, sur la côte turque de la mer Egée. La gendarmerie turque a retrouvé les corps de 34 migrants, dont ceux d'au moins trois enfants, échoués sur les côtes ouest de la Turquie après le naufrage du bateau avec lequel ils tentaient de rejoindre l'île grecque de Lesbos. /Photo prise le 5 janvier 2016/REUTERS/Agence Cihan

Vingt-quatre corps ont été découverts dans la région d’Ayvalik et dix autres dans la région de Dikili, deux localités portuaires de la mer Egée situées au nord d’Izmir.

Les garde-côtes et la gendarmerie ont pu récupérer 12 personnes en mer et sur les rochers côtiers d’Ayvalik. Trois bateaux et un hélicoptère sont à la recherche de survivants. La nationalité des victimes n’a pas été précisée.

“On a entendu dire qu’un bateau avait fait naufrage et avait heurté des rochers. Je pense que ces gens sont morts en essayant de nager des rochers. Nous sommes venus ici en tant que citoyens pour aider”, a commenté un témoin.

La Turquie a conclu un novembre un accord avec l’Union européenne pour limiter le flux de migrants qui tentent de quitter son territoire pour gagner l’Europe occidentale.

La Turquie abrite quelque 2,2 millions de Syriens et a dépensé 8,5 milliards de dollars (7,9 milliards d’euros) pour les nourrir et les loger depuis le début de la guerre civile en Syrie il y a près de cinq ans.

Selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), “les migrants et réfugiés continuent à entrer en Grèce à un rythme supérieur à 2.500 par jour en provenance de Turquie, ce qui est très proche de la moyenne de décembre”.

“Nous constatons donc que les arrivées de migrants se poursuivent cet hiver et qu’à l’évidence, les décès également”, a déclaré le porte-parole de l’OIM Joel Millman lors d’une conférence de presse à Genève.

Selon l’OIM, 3.771 migrants ont péri en 2015 en tentant de franchir la Méditerranée, contre 3.279 décès enregistrés en 2014.

Melih Aslan, Pierre Sérisier et Jean-Stéphane Brosse pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below