December 27, 2015 / 11:10 AM / 3 years ago

100.000 personnes déplacées par les crues en Amérique du Sud

Plus de 100.000 personnes ont évacué leurs domiciles aux confins du Brésil, de l'Uruguay, de l'Argentine et du Paraguay, comme ici à Asunciòn, en raison de fortes crues provoquées par des pluies d'été torrentielles imputables au phénomène El Niño. /Photo prise le 20 décembre 2015/REUTERS/Jorge Adorno

ASUNCION/MONTEVIDEO (Reuters) - Plus de 100.000 personnes ont évacué leurs domiciles aux confins du Paraguay, du Brésil, de l’Uruguay et de l’Argentine en raison de fortes crues provoquées par des pluies d’été torrentielles imputables au phénomène El Niño, rapportent samedi les autorités des pays concernés.

Quatre décès dus aux inondations sont à déplorer en Argentine et en Uruguay, selon les médias locaux.

Le pays le plus touché est le Paraguay, où 90.000 personnes habitant la région d’Asuncion, la capitale, ont été déplacées par les intempéries, selon les secours. La plupart sont des familles pauvres vivant dans des habitations précaires le long des rives du fleuve Paraguay.

Le gouvernement paraguayen a déclaré l’état d’urgence à Asuncion et dans sept provinces du pays afin d’allouer des fonds aux populations affectées.

En Uruguay, les services d’urgence ont recensé plus de 9.000 personnes déplacées et n’attendent pas de reflux des eaux avant plusieurs jours.

Dans le nord de l’Argentine, environ 20.000 personnes ont dû quitter leurs maisons, a déclaré le gouvernement.

“Nous allons avoir plusieurs mois compliqués, les conséquences seront graves”, a déclaré Ricardo Colombi, gouverneur de la région de Corrientes, après avoir survolé les zones inondées.

Dans le sud du Brésil, la présidente Dilma Rousseff a également constaté les dégâts provoqués par les crues à bord d’un hélicoptère. Selon la Défense civile, environ 1.800 personnes sont sans domicile et trente-huit localités ont été touchées par les fortes pluies de ces derniers jours.

Selon l’Organisation météorologique mondiale (OMM), le phénomène météorologique El Niño, qui engendre des sécheresses extrêmes, des tempêtes et des inondations, est cette année le plus puissant jamais observé depuis plus de quinze ans. [nL8N13B4EM]

Mariel Cristaldo, Matias Larramendi; Jean-Stéphane Brosse pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below