December 2, 2015 / 9:00 PM / 3 years ago

Une fusillade fait trois morts en Californie

LOS ANGELES (Reuters) - Une fusillade, impliquant au moins un suspect armé, a fait trois morts et une vingtaine de blessés mercredi à proximité d’un centre des services sociaux de San Bernardino, en Californie, selon un bilan provisoire fourni par les autorités locales.

Membres du SWAT, unité spécialisée de la police, se rendant au centre des services sociaux de San Bernardino, en Californie, à proximité duquel une fusillade a éclaté mercredi. Un bilan provisoire fait état de trois morts et d'une vingtaine de blessés. /Photo prise le 2 décembre 2015/REUTERS/NBCLA.com

Les services de police de la ville ont indiqué dans un message sur Twitter qu’il y aurait entre un et trois suspects possibles et que l’incident était toujours en cours.

Des témoins, cités par une filiale de la chaîne ABC à Washington, ont parlé de trois tireurs qui seraient armés de fusils.

La brigade locale des pompiers a annoncé sur le réseau social qu’elle avait répondu à un appel faisant état de 20 victimes.

Un membre des forces de l’ordre a confirmé à la chaîne MSNBC que trois personnes avaient été tuées.

Un porte-parole de la police a précisé au Los Angeles Times que le suspect était lourdement armé et qu’il pourrait porter un gilet pare-balles. La chaîne de télévision CBS indique qu’une équipe de démineurs a été dépêchée sur place pour tenter de désamorcer ce qui pourrait être un engin explosif.

L’antenne locale de l’ATF, l’agence fédérale chargée de la lutte contre le trafic d’alcool, de tabac, d’armes à feu et d’explosifs, a envoyé des agents sur place.

La fusillade s’est produite dans un centre chargé du traitement de personnes souffrant de troubles du développement, a dit la porte-parole du bureau californien des services sociaux.

Un porte-parole du centre médical Loma Linda, situé à proximité de la fusillade, a dit que l’arrivée de patients était attendue d’une minute à l’autre.

La Maison blanche a annoncé que Barack Obama était tenu informé de l’évolution de la situation.

La candidate à l’investiture démocrate Hillary Clinton a réagi sur Twitter. “Je refuse d’accepter cela comme normal. Nous devons prendre des mesures contre les violences par armes à feu maintenant”, écrit la candidate à l’élection présidentielle.

Dan Whitcomb; Pierre Sérisier pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below