November 30, 2015 / 2:29 PM / 3 years ago

Marine Le Pen s'en prend au quotidien La Voix du Nord

Marine le Pen a dénoncé lundi comme scandaleuse la "Une" de La Voix du Nord qui s'inquiète d'une victoire de la présidente du Front national aux régionales en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, estimant que le quotidien cherchait surtout à défendre les subventions qu'il reçoit de l'exécutif sortant. /Photo prise le 26 novembre 2015/REUTERS/Pascal Rossignol

PARIS (Reuters) - Marine le Pen a dénoncé lundi comme scandaleuse la “Une” de La Voix du Nord qui s’inquiète d’une victoire de la présidente du Front national aux régionales en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, estimant que le quotidien cherchait surtout à défendre les subventions qu’il reçoit de l’exécutif sortant.

“C’est profondément scandaleux”, a-t-elle dit sur RTL. “C’est un tract pour le Parti socialiste. Mais il ne faut pas s’en étonner, c’est la contrepartie des neuf millions de subventions qu’ils ont touchés du conseil régional socialiste sous cette mandature”, a-t-elle ajouté.

Interrogé sur Europe 1, le rédacteur en chef du quotidien nordiste Jean-Michel Bretonnier a estimé que la présidente du FN était “dans l’outrance et l’approximation”.

Il a précisé que le journal ne recevait “aucune subvention directe du conseil régional” mais bénéficiait “d’aides à la production pour des courts et longs métrages ensuite diffusés sur la chaîne de télévision Weo, qui appartient au groupe Rossel-La Voix”.

La Voix du Nord a publié lundi à sa “Une” une photo de Marine Le Pen sous le titre “Pourquoi une victoire du FN nous inquiète” aux régionales des 6 et 13 décembre.

“Ça pose un vrai problème éthique, ça pose un vrai problème déontologique, ces médias qui sont achetés par un exécutif et qui, le moment venu, rendent la monnaie de l’énorme subvention qu’ils ont touchée”, a encore dit Marine Le Pen.

“Nous considérons que les un million et demi qui sont accordés par an au groupe La Voix du Nord ne correspondent pas à un intérêt régional dans une région où il y a un million de pauvres (....) Ils cherchent à défendre leur subvention”, a-t-elle conclu.

Yann Le Guernigou et Myriam Rivet, édité par Sophie Louet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below