November 28, 2015 / 10:40 AM / 3 years ago

La gauche pourrait conserver la région Bourgogne-Franche-Comté

STRASBOURG (Reuters) - La gauche pourrait conserver la région Bourgogne-Franche-Comté en fonction de ses alliances au second tour, révèle un sondage Ifop sur les élections régionales publié samedi dans l’Est Républicain, le Progrès et le Bien public.

La gauche pourrait conserver la région Bourgogne-Franche-Comté en fonction de ses alliances au second tour, révèle un sondage Ifop sur les élections régionales. Le sondage montre par ailleurs une forte poussée du Front national. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Gaillard

La liste socialiste de Marie-Guite Dufay, actuelle présidente de la région Franche-Comté, obtiendrait entre 35,5% et 36% des voix au second tour contre 34 à 34,5% à celle d’union UDI-Les Républicains de François Sauvadet, dans l’hypothèse d’une alliance avec le Front de gauche à laquelle s’associerait ou non le Modem.

S’il faisait lui-même alliance avec le Modem, François Sauvadet, président du Conseil général de Côte-d’Or et vice-président de l’UDI, l’emporterait en revanche avec 36% des voix contre 35% à la gauche.

Le sondage montre par ailleurs une forte poussée du Front national.

Sa liste, conduite par la députée européenne Sophie Montel, qui était créditée de 26% des voix au premier tour par un sondage BVA publié fin octobre, passerait en tête avec un score de 30%, au détriment de la liste LR-UDI qui descendrait de 31 à 26% des suffrages.

En revanche, la liste d’extrême droite n’enregistrerait aucune progression au second tour.

Gilbert Reilhac

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below