June 17, 2015 / 11:29 AM / 3 years ago

Le pape François appelle à ne pas fermer les portes aux migrants

CITE DU VATICAN (Reuters) - Le pape François a appelé mercredi, à la fin de son audience générale au Vatican, à ne pas “fermer les portes” aux migrants qui “cherchent une famille, qui cherchent à être protégés”.

Le pape François appelle à ne pas "fermer les portes" aux migrants qui "cherchent une famille, qui cherchent à être protégés". Il a souligné que la dignité humaine des migrants devait être toujours respectée et a exhorté la communauté internationale "à oeuvrer de concert et efficacement afin de prévenir les causes de la migration forcée". /Photo prise le 17 juin 2015/REUTERS/Max Rossi

“Je vous invite tous”, a lancé d’une voix grave le pape aux fidèles, “à demander le pardon (de Dieu) pour les personnes et les institutions qui ferment la porte à ces gens qui cherchent une famille, qui cherchent à être protégés”.

“Ce sont nos frères et nos soeurs qui cherchent un refuge loin de leurs terres, ils cherchent un endroit où ils pourront vivre sans peur.”

Il a souligné que la dignité humaine des migrants devait être toujours respectée et a exhorté la communauté internationale “à oeuvrer de concert et efficacement afin de prévenir les causes de la migration forcée”.

Matteo Salvini, dirigeant de la Ligue du Nord, mouvement anti-immigration devenu le premier parti de la droite italienne aux élections régionales et municipales du mois dernier, a réagi aux propos du pape.

“Par curiosité, combien d’immigrants y-a-t-il dans l’Etat du Vatican ?”, a-t-il demandé, propos rapportés par Radio Padania Libera.

Mardi, la France, l’Allemagne et l’Italie ont affiché leur unité en vue d’apaiser le contentieux sur la répartition des migrants dans l’Union européenne et de coordonner leurs politiques à l’égard des demandeurs d’asile traversant la Méditerranée pour rejoindre l’Europe.

Le même jour, la police italienne procédait à l’évacuation de plusieurs dizaines de migrants installés dans des camps de fortune à la frontière entre l’Italie et la France, sur les rochers de la côte méditerranéenne.

Philip Pullella avec Isla Binnie; Guy Kerivel pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below