March 15, 2015 / 11:09 AM / 3 years ago

Deux attentats contre des églises chrétiennes au Pakistan

LAHORE, Pakistan (Reuters) - Deux églises chrétiennes de Lahore, au Pakistan, ont été la cible dimanche d’attentats à la bombe qui ont fait au moins 14 morts et près de 80 blessés, selon un nouveau bilan des services de secours.

Femmes pleurant des proches tués dans deux attentats contre des églises chrétiennes à Lahore, au Pakistan. Les bombes ont explosé en plein office religieux et ont fait au moins 14 morts et près de 80 blessés. /Photo prise le 15 mars 2015/REUTERS/Mohsin Raza

Les bombes ont explosé en plein office religieux.

Un groupe dissident issu du mouvement des taliban pakistanais, le Jamaat-ul-Ahrar, a revendiqué ces deux attentats coordonnés qui se sont produits à quelques minutes d’intervalle.

D’après la police, une des églises visées est consacrée au culte catholique, l’autre est un temple protestant. Les deux édifices sont proches l’un de l’autre dans un quartier chrétien de la ville.

“Les opérations de secours sont toujours en cours et le bilan pourrait s’alourdir”, a prévenu un porte-parole des secours d’urgence, Sajjad Hussain.

A Rome, le pape François a fait part de sa douleur en apprenant la nouvelle. “Ce sont des églises chrétiennes. Les chrétiens sont persécutés, nos frères versent leur sang simplement parce qu’ils sont chrétiens”, a déploré le souverain pontife lors de son sermon dominical.

Il a formulé l’espoir que “cette persécution des chrétiens, que le monde s’efforce de cacher, prendra fin”.

Certains témoignages suggèrent qu’il s’agit d’un attentat suicide pour au moins une des deux explosions. Un témoin a dit que l’intervention d’un agent de sécurité avait permis d’éviter un carnage plus meurtrier encore. “Après la première explosion, j’ai vu un garde se battre avec un homme qui tentait d’entrer dans l’église. Ce dernier s’est fait exploser”, a dit Amir Masih, ajoutant que le garde avait également trouvé la mort.

Après les explosions, une foule en colère a lynché deux hommes soupçonnés d’implication dans les attentats, a déclaré la police.

Des habitants ont également attaqué des échoppes et des véhicules. Des policiers et plusieurs responsables politiques ont été chassés du quartier, rapportent des habitants.

Lahore, dans l’est du pays, est la capitale du Pendjab, la plus riche et la plus peuplée des provinces pakistanaises, et le fief du Premier ministre Nawaz Sharif.

Mubasher Bukhari; Henri-Pierre André et Jean-Stéphane Brosse pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below