February 18, 2015 / 10:09 AM / in 3 years

Combats meurtriers dans le nord de la Syrie, à Alep

BEYROUTH (Reuters) - Les combats à Alep et autour de la ville ont tué au moins 70 personnes dans le camp du gouvernement syrien et plus de 80 insurgés après le lancement d’une offensive de l’armée contre la grande ville du Nord, a annoncé mercredi l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH).

Insurgés engagés dans les combats avec les forces gouvernementales syriennes dans Alep et aux alentours. Les affrontements ont fait au moins 70 morts dans le camp du gouvernement syrien et plus de 80 dans le camp des insurgés après le lancement d'une offensive de l'armée contre la grande ville du Nord, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). /Photo prise le 17 février 2015/REUTERS/Rami Zayat

L’armée syrienne, épaulée par des milices, s’est emparée de plusieurs secteurs au nord d’Alep mardi. Cette offensive, indique l’OSDH, une ONG basée à Londres, a pour but de couper l’accès des insurgés à leurs sources d’approvisionnement dans la deuxième ville du pays.

Plusieurs groupes d’insurgés se battent à Alep: les Brigades islamistes, le Front al Nosra, branche syrienne d’Al Qaïda, et des unités soutenues par les pays occidentaux.

Mardi, le médiateur des Nations unies pour la Syrie, Staffan de Mistura, a indiqué que le gouvernement syrien était prêt à suspendre ses bombardements sur la ville d’Alep afin d’y tester la mise en oeuvre d’un cessez-le-feu.

Sylvia Westall; Danielle Rouquié pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below