February 10, 2015 / 6:09 PM / 4 years ago

Les cotes de François Hollande et Manuel Valls amorcent un recul

Un mois après les attentats de Paris, François Hollande et Manuel Valls perdent respectivement 5 et 6 points dans le baromètre Ifop-Fiducial pour Paris Match et Sud Radio. /Photo prise le 3 février 2015/REUTERS/Philippe Wojazer

PARIS (Reuters) - Un mois après les attentats de Paris, François Hollande et Manuel Valls perdent respectivement 5 et 6 points dans le baromètre Ifop-Fiducial pour Paris Match et Sud Radio diffusé mardi.

Le chef de l’Etat est crédité de 34% de bonnes opinions et le Premier ministre de 56%.

“Cela commence à s’effriter, mais ça tient”, relève Frédéric Dabi, directeur adjoint de l’Ifop. Pour François Hollande, ce score de 34 % est son meilleur depuis mars 2013. Il ne perd rien ou très peu à gauche (-2 au PS). Sa baisse provient presque exclusivement de l’extrême droite (-14) et de la droite (-4).

Pour Manuel Valls, le recul est plus net à gauche (-10 au PS) et à l’UMP (-6). Il est surtout significatif au FN (-15).

“Le Premier ministre paie vraisemblablement ses attaques frontales contre le parti de Marine Le Pen qu’il a combattu en première ligne en se déplaçant à deux reprises pour soutenir le candidat socialiste dans le Doubs”, écrit Paris Match.

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1.005 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Gérard Bon, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below