January 15, 2015 / 2:08 PM / 5 years ago

L'armée algérienne aurait retrouvé le corps d'Hervé Gourdel

Les forces spéciales algériennes pensent avoir retrouvé le corps du Français Hervé Gourdel, enlevé et décapité en septembre dernier en Kabylie par des djihadistes algériens, selon une source sécuritaire algérienne. /Photo prise le 25 septembre 2014/REUTERS/Patrice Masante

ALGER (Reuters) - Les forces spéciales algériennes pensent avoir retrouvé le corps du Français Hervé Gourdel, enlevé et décapité en septembre dernier en Kabylie par des djihadistes algériens, a-t-on appris jeudi de source sécuritaire algérienne.

“Il s’agit très probablement du corps de (Hervé) Gourdel mais nous devons attendre les résultats des tests ADN pour être sûr à 100%”, a dit cette source à Reuters.

L’ambassade de France à Alger n’a pas répondu dans l’immédiat aux demandes de commentaires de Reuters.

Hervé Gourdel, 55 ans, avait été enlevé par des activistes dans une région montagneuse où il faisait de la randonnée.

Un groupe appelé “Les Soldats du Califat”, qui a fait allégeance à l’Etat islamique (EI), avait revendiqué l’exécution du Niçois en représailles à la participation de la France aux frappes sous commandement américain contre l’EI en Irak.

Le ministère algérien de la Défense a annoncé en décembre la mort d’Abdelmalek Gouri, chef de l’organisation des “Soldats du Califat”, tué par les forces spéciales dans une embuscade près de Boumerdès, à une cinquantaine de kilomètres à l’est d’Alger.

Lamine Chikhi, Marine Pennetier pour le service français, édité par Jean-Baptiste Vey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below