January 14, 2015 / 7:44 PM / in 4 years

Net ralentissement des nouvelles infections par le virus Ebola

Dans un centre de prise en charge des patients souffrant de la fièvre hémorragique Ebola près de Freetown, en Sierra Leone. Selon l'Organisation mondiale de la Santé, le nombre hebdomadaire de contaminations par le virus Ebola recensées au Liberia, en Guinée et en Sierra Leone -les trois principaux pays touchés par l'épidémie qui sévit depuis près d'un an- est tombé à son plus bas niveau depuis des mois. /Photo prise le 22 décembre 2014/REUTERS/Baz Ratner

GENEVE (Reuters) - Le nombre hebdomadaire de contaminations par le virus de la fièvre Ebola au Liberia, en Guinée et en Sierra Leone, les trois principaux pays touchés par l’épidémie qui sévit depuis près d’un an, est tombé à son plus bas niveau depuis des mois, rapporte mercredi l’Organisation mondiale de la Santé.

La Sierra Leone et la Guinée ont fait état de leur plus faible nombre de cas de contamination en une semaine depuis août 2014. Le Liberia n’avait plus enregistré sur la même période un nombre aussi réduit de cas depuis le mois de juin 2014.

Selon le dernier décompte de l’organisation basée à Genève, le nombre de morts atteint 8.429 sur un total de 21.296 cas.

Stephanie Nebehay; Jean-Stéphane Brosse pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below