January 3, 2015 / 11:03 AM / 4 years ago

Sanctions US contre la Corée du Nord après le piratage de Sony

HONOLULU/WASHINGTON (Reuters) - L’administration américaine a annoncé des sanctions contre la Corée du Nord en riposte au piratage informatique dont a été victime fin novembre le studio hollywoodien Sony Pictures Entertainment, filiale du groupe japonais Sony.

Affiche du film "The Interview". L'administration américaine a annoncé des sanctions contre la Corée du Nord en riposte au piratage informatique dont a été victime fin novembre le studio hollywoodien Sony Pictures Entertainment, qui a produit le film. /Photo prise le 25 décembre 2014/REUTERS/Kevork Djansezian

“En réponse aux nombreuses provocations du gouvernement de la République populaire démocratique de Corée, notamment la récente cyberattaque visant Sony Pictures Entertainment et les menaces contre les salles de cinéma, le président (Barack) Obama a signé aujourd’hui un décret présidentiel autorisant la prise de sanctions contre le gouvernement nord-coréen et le Parti des travailleurs de Corée”, peut-on lire dans un communiqué du département américain du Trésor diffusé vendredi soir.

Ces sanctions visent trois entités, dont les services de renseignements militaires de Pyongyang, ainsi que dix personnalités ayant des liens avec les ventes d’armes.

Les sanctions financières se sont montrées efficaces contre l’Iran et la Russie mais elles ont eu un impact limité sur la Corée du Nord, qui fait l’objet de sanctions de la part des Etats-Unis depuis plus d’un demi-siècle. “Ce n’est pas comme s’ils voyageaient beaucoup à l’étranger en Europe de l’Ouest ou aux Etats-Unis ou s’ils avaient des milliards de dollars dans les banques occidentales”, explique Joel Wit, du groupe 38North, qui fait partie de l’US Korea Institute à l’université John Hopkins de Washington.

Le département du Trésor explique ces sanctions au nom de “l’engagement continu des Etats-Unis à tenir la Corée du Nord responsable de ses actions déstabilisatrices, destructrices et répressives, en particulier de ses efforts visant à nuire à la cybersécurité des Etats-Unis et à intimider des entreprises et des artistes américains exerçant leur droit à la liberté d’expression”.

Pyongyang, accusé par le FBI, a démenti tout lien dans la cyberattaque contre Sony Pictures.

“GUARDIANS OF PEACE”

Des responsables de l’administration Obama ont reconnu qu’il n’était pas prouvé que les entités et les individus visés par ces nouvelles sanctions soient directement impliqués dans la cyberattaque contre Sony Pictures, qui avait conduit dans un premier temps Sony à renoncer à diffuser le film “The Interview (“L’interview qui tue!”).

Mais la Maison blanche a souligné que le Bureau général de reconnaissance (BGR), le service du renseignement militaire rattaché au ministère de la Défense, gérait un grand nombre des cyberattaques d’ampleur menées par le régime de Pyongyang.

“The Interview”, comédie qui relate les aventures de deux journalistes recrutés par la CIA pour assassiner le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, a provoqué la colère de la Corée du Nord et a été dénoncée par les “Guardians of peace” (les Gardiens le paix), groupe de hackers qui a revendiqué l’attaque informatique du 24 novembre contre Sony Pictures.

Outre le BGR, deux sociétés sont visées par les sanctions imposées vendredi : la Korea Mining Development Trading Corporation (Komid) et la Korea Tangun Trading Corp, toutes deux liées au programme d’armement de la Corée du Nord. Elles ont déjà été sanctionnées. Les dix personnes sanctionnées travaillent pour ces deux sociétés, notamment pour la Komid, et ne font pas partie de la haute direction de la Corée du Nord.

Les sanctions américaines contre la Corée du Nord, en vigueur depuis les années 50, ont été renforcées après les trois essais nucléaires auxquels Pyongyang a procédé depuis 2006.

Julia Edwards et Jason Lange, Danielle Rouquié pour le service français, édité par Henri-Pierre André et Gilles Trequesser

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below