December 24, 2014 / 6:38 PM / 3 years ago

Sony Pictures met en ligne son film "The Interview"

LOS ANGELES (Reuters) - Sony Pictures a annoncé la mise en ligne dès ce mercredi de son film “The Interview”, une semaine après en avoir suspendu la diffusion à la suite de la plus grave cyberattaque jamais subie par une entreprise américaine.

Sony Pictures a annoncé la mise en ligne dès ce mercredi de son film "The Interview", une semaine après en avoir suspendu la diffusion à la suite de la plus grave cyberattaque jamais subie par une entreprise américaine. /Photo prise le 23 décembre 2014/REUTERS/Tami Chappell

Le studio hollywoodien, filiale du groupe Sony, a également autorisé la sortie du film jeudi dans quelque 200 salles indépendantes aux Etats-Unis. Les grandes chaînes d’exploitants ont en revanche refusé de distribuer cette comédie.

“The Interview” (“L’interview qui tue”) sera mis à disposition à la location ou à l’achat en ligne mercredi sur Google Play, YouTube Movies, Microsoft Xbox Video et sur un site spécialement dédié, a précisé Sony Pictures.

“Il était essentiel pour notre studio de sortir ce film, en particulier après l’attaque contre notre entreprise et nos employés commise par ceux qui veulent briser la liberté d’expression”, a déclaré le directeur général du studio, Michael Lynton.

“Nous avons choisi de commencer par la distribution numérique afin d’atteindre le plus grand nombre de spectateurs le jour de la sortie, et nous continuons à chercher d’autres partenaires et d’autres plateformes pour le diffuser plus largement.”

Les ordinateurs et les serveurs de Sony Pictures ont été la cible le 24 novembre d’une attaque informatique sophistiquée dont les Etats-Unis ont imputé la responsabilité à la Corée du Nord, qui a rejeté l’accusation.

La comédie, qui relate les aventures de deux journalistes recrutés par la CIA pour assassiner le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, a suscité la colère des autorités de Pyongyang qui y ont vu “un acte de guerre”.

Internet a été coupé pendant plusieurs heures mardi en Corée du Nord, selon des spécialistes de cybersécurité qui n’ont pas déterminé si ces perturbations provenaient de problèmes techniques ou d’une cyberattaque.

Eric Kelsey et Mary Milliken; Pierre Sérisier et Jean-Stéphane Brosse pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below