December 10, 2014 / 9:09 PM / 4 years ago

L'eau de la comète Tchouri très différente de celle de la Terre

CAP CANAVERAL, Floride (Reuters) - Les premiers résultats des mesures de la sonde Rosetta qui est en orbite autour de la comète 67P/Tchourioumov-Guerassimenko (“Tchouri”) remettent en cause la théorie longtemps admise selon laquelle l’eau de la Terre proviendrait des comètes.

La surface de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko ("Tchouri"). Les premiers résultats des mesures de la sonde Rosetta qui est en orbite autour de "Tchouri" remettent en cause la théorie longtemps admise selon laquelle l'eau de la Terre proviendrait des comètes. /Image prise le 23 octobre 2014/REUTERS/ESA/Rosetta/NAVCAM - CC BY-SA IGO 3.0/Handout

D’après une étude publiée mercredi par la revue Science, les analyses chimiques montrent que l’eau sur “Tchouri” est très différente de celle de la Terre.

Dans les molécules d’eau de la comète, le ratio entre le deutérium, un isotope d’hydrogène, et l’hydrogène est en effet trois fois plus élevé que celui de l’eau sur la Terre, a précisé Kathrin Altwegg, de l’Université de Berne.

En fonction de ce résultat, “l’eau terrestre a été plus probablement apportée par des astéroïdes que par des comètes”, a-t-elle ajouté.

Irene Klotz, Guy Kerivel pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below