September 9, 2014 / 1:23 PM / 4 years ago

François Hollande fait l'éloge de 34 projets industriels

PARIS (Reuters) - François Hollande a estimé mardi avoir “cassé la spirale de la dégradation industrielle” en France, invitant le pays à prendre sa place dans le train du progrès technologique mondial.

Un drone, l’un des 34 projets "made in France", présentés dans le jardin de l'Elysée. François Hollande a fait l'éloge mardi de la Nouvelle France industrielle alors que le pays a perdu 750.000 emplois dans le secteur en dix ans. /Photo prise le 9 septembre 2014/REUTERS/Patrick Kovarik/Pool

Lors d’un discours à l’Elysée, le président a fait l’éloge de “l’économie de demain”, matérialisée par 34 projets “made in France” - drone, pile à hydrogène, tissu intelligent, prothèse de jambe, etc - présentés dans le jardin et les salons de la présidence de la République.

“Nous ne voulions pas que le cortège des usines fermées vienne appauvrir l’idée que les Françaises et les Français avaient de leur pays”, a-t-il dit, rappelant que la France a perdu 750.000 emplois industriels en dix ans.

“Nous avons cassé la spirale infernale de la dégradation de la compétitivité française et nous avons maintenant commencé la marche en avant”, a-t-il ajouté, citant comme signe de ce redémarrage un taux de marge des entreprises “en hausse de quatre points depuis un an”.

La France a maintenu son rang dans le classement mondial de la compétitivité établi tous les ans par le Forum économique mondial (WEF). Pour la période 2014-2015, elle occupe le 23e rang, comme en 2013-2014, alors qu’elle avait reculé auparavant durant quatre années consécutives.

Alors que les dernières statistiques montrent une économie française au point mort, il a rappelé l’importance de relancer l’investissement, qui fera l’objet d’assises lundi prochain.

Entouré de plusieurs ministres, dont ceux de l’Economie et de l’Ecologie, Emmanuel Macron et Ségolène Royal, le président a fait une longue visite des stands installés à l’Elysée.

Les objets présentés font partie des 34 plans de la Nouvelle France industrielle - dispositif de promotion de projets novateurs susceptibles de devenir des leaders mondiaux doté de 3,5 milliards d’euros d’aide publique - lancé il y a un an par l’ancien ministre de l’Economie Arnaud Montebourg.

Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below