September 4, 2014 / 1:49 PM / 4 years ago

Combats près de Marioupol, dans le sud-est de l'Ukraine

MARIOUPOL Ukraine (Reuters) - Une douzaine d’explosions ont retenti et des nuages de fumée se sont élevés jeudi après-midi à quelques kilomètres à l’est de Marioupol, dans le sud-est de l’Ukraine, sur les bords de la mer d’Azov, rapporte un correspondant de Reuters sur place.

A l'entrée d'une base militaire dans le port de Marioupol. Une douzaine d'explosions ont retenti et des nuages de fumée se sont élevés jeudi après-midi à quelques kilomètres à l'est de Marioupol, dans le sud-est de l'Ukraine, sur les bords de la mer d'Azov, selon un correspondant de Reuters sur place. /Photo prise le 4 septembre 2014/REUTERS/Vasily Fedosenko

Un soldat ukrainien du bataillon Azov, interrogé dans un quartier de l’est de Marioupol, a dit à Reuters avoir vu des séparatistes pro-russes s’avancer vers la ville, appuyés par des chars, des véhicules blindés de transport de troupes et de l’artillerie.

“Pour notre part, nous allons rester ici, nous n’allons pas bouger”, a-t-il ajouté.

Peu auparavant, les forces ukrainiennes dans le secteur avaient été placées en état d’alerte de crainte d’une attaque des insurgés pro-russes.

“Toutes nos divisions sont en état d’alerte renforcée et se préparent à répondre à toute attaque”, avait-on déclaré de source militaire.

Presque au même moment, le président ukrainien disait son espoir de voir un accord sur un plan de paix conclu vendredi à Minsk.

Les forces ukrainiennes recevront l’ordre de cesser le feu vendredi à 11h00 GMT si la réunion prévue le même jour dans la capitale biélorusse pour la signature d’un plan de paix détaillé est confirmée, a dit Petro Porochenko en marge du sommet de l’Otan à Newport, au Pays de Galles.

La ville portuaire de Marioupol, à la population d’un demi-million d’habitants, semble être le prochain objectif des rebelles qui ont repris l’avantage face à l’armée ukrainienne et ont ouvert un nouveau front le long de la mer d’Azov.

C’est une ville stratégique, un verrou entre les territoires que contrôlent les rebelles autour de Donetsk, plus au nord, et la péninsule de Crimée, vers l’ouest, que la Russie a annexée en mars dernier.

La semaine dernière, les insurgés ont pris Novoazovsk, à une quarantaine de kilomètres seulement de Marioupol.

Aleksandar Vasovic et Pavel Polityuk; Jean-Philippe Lefief et Guy Kerivel pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below