September 1, 2014 / 8:09 AM / 4 years ago

Petro Porochenko accuse Moscou "d'agression directe et ouverte"

KIEV (Reuters) - Le président ukrainien, Petro Porochenko, a accusé lundi la Russie d’avoir lancé une “agression directe et ouverte” contre son pays, qui change selon lui “radicalement” la donne dans la bataille entre Kiev et les séparatistes de l’est de l’Ukraine.

Le président ukrainien, Petro Porochenko, a accusé lundi la Russie d'avoir lancé une "agression directe et ouverte" contre son pays, qui change selon lui "radicalement" la donne dans la bataille entre Kiev et les séparatistes de l'est de l'Ukraine. /Photo prise le 30 aoùut 2014/REUTERS/Laurent Dubrule

“Une agression directe et ouverte a été lancée contre l’Ukraine en provenance d’un Etat voisin. Cela a changé radicalement la situation dans la zone de conflit”, a dit Petro Porochenko lors d’un discours prononcé dans une école militaire de Kiev.

L’Ukraine et les Occidentaux accusent l’armée russe d’aider les séparatistes pro-russes insurgés depuis avril, ce que Moscou dément.

Petro Porochenko a également annoncé une série de changements à la tête des forces armées ukrainiennes, conséquence des revers subis par les troupes gouvernementales face aux rebelles au cours de la semaine écoulée.

Les propos de Petro Porochenko interviennent alors que doit se réunir à Minsk le groupe de contact composé de représentants de Kiev, de Moscou, de l’OSCE et des rebelles pro-russes.

Samedi, le président ukrainien a dit espérer que les discussions en Biélorussie déboucheraient sur un cessez-le-feu. Lundi, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a également souhaité que le groupe de contact s’attelle à la négociation d’une trêve immédiate et sans conditions.

Cité par les agences de presse russe, le président russe Vladimir Poutine a déploré lundi le refus de l’Ukraine de tout dialogue direct avec les séparatistes.

Il a ajouté que les rebelles s’efforçaient de repousser les forces ukrainiennes de positions d’où elles pourraient menacer la population civile.

“L’objectif des miliciens est de repousser ces forces armées et leur artillerie afin de ne pas leur donner la possibilité de tirer sur des zones habitées”, a déclaré Vladimir Poutine.

Pael Polityuk, Jean-Stéphane Brosse pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below