September 1, 2014 / 5:09 AM / 4 years ago

Une septième victime retrouvée à Rosny-sous-Bois

ROSNY-SOUS-BOIS, Seine-Saint-Denis (Reuters) - Le corps d’une septième victime a été retrouvé lundi dans les décombres d’un immeuble qui s’est effondré dimanche à Rosny-sous-Bois, près de Paris, où une personne est toujours recherchée, rapportent les autorités.

L'effondrement dimanche d'un immeuble d'habitation à Rosny-sous-Bois, près de Paris, a fait au moins six morts. Il y a en outre deux disparus. L'accident serait dû à une fuite de gaz. /Photo prise le 31 août 2014/REUTERS/Christian Hartmann

“Quatre personnes sont grièvement blessées. On a des nouvelles au fur et à mesure : l’une des personnes a été placée en coma artificiel, pour les trois autres on espère que cela va s’améliorer dans les prochaines heures”, a ajouté le maire de la ville, Claude Capillon, devant des journalistes.

L’immeuble d’habitation, haut de quatre étages, a été soufflé dimanche matin aux alentours de 07h30 (05h30 GMT) par une explosion vraisemblablement due à une fuite de gaz.

Les sauveteurs, qui ont travaillé toute la nuit dans des conditions rendues difficiles par les risques d’effondrement du bâtiment et d’un immeuble contigu, gardent espoir de retrouver vivants les deux derniers occupants encore disparus.

Selon Le Parisien, la direction d’ERDF, filiale d’EDF chargée du réseau électrique, aurait fait appel dans la semaine à une entreprise sous-traitante pour poser un câble électrique.

“Pour cela ils sont du creuser un trou dans le sol, explique une source proche de la direction. L’une des hypothèses probables est que cette entreprise, en terrassant pour poser le câble, ait endommagé la conduite de gaz”, écrit le journal.

Interrogé à ce sujet, le maire de Rosny-sous-Bois a déclaré que le gaz était en effet à “95%” responsable de cet accident mais a indiqué ne pas avoir connaissance de travaux sur des conduites de gaz à proximité de l’immeuble, rappelant que c’est l’enquête qui permettra d’expliquer l’effondrement.

“Il est beaucoup trop tôt pour dire exactement ce qui a provoqué l’explosion”, a-t-il ajouté, précisant que l’immeuble était bien entretenu.

Morade Azzouz et Sophie Louet, avec Marion Douet, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below