August 24, 2014 / 10:34 AM / 5 years ago

L'Islande réduit son niveau d'alerte, aucun signe d'éruption

Le volcan Bardabunga, en Islande, dont l'accès reste interdit. L'Islande a annulé dimanche toutes les restrictions à la circulation aérienne en vigueur et ramené de rouge à orange le niveau de l'alerte déclenchée face au risque d'éruption volcanique. /Photo prise le 19 août 2014/REUTERS/Sigtryggur Johannsson

REYKJAVIK (Reuters) - L’Islande a annulé dimanche toutes les restrictions à la circulation aérienne en vigueur et ramené de rouge à orange le niveau de l’alerte déclenchée face au risque d’éruption volcanique.

Une nouvelle analyse des indices faisant croire à une éruption sous un glacier a infirmé les premières conclusions, ont expliqué les autorités, qui avaient lancé samedi une alerte rouge après avoir détecté des signes d’une éruption mineure sous un glacier proche du volcan Bardarbunga, le plus important d’Islande, situé dans le centre de l’île.

En 2010, l’éruption du volcan Eyjafjallajokull avait entraîné la fermeture pendant six jours de la majeure partie de l’espace aérien européen, ce qui avait affecté dix millions de personnes et coûté 1,3 milliard d’euros.

“Les observations montrent qu’aucune éruption sous-glaciaire n’a eu lieu hier. Le signal sismique basse fréquence intense enregistré hier a donc d’autres explications”, a déclaré l’institut météorologique national. Il a ajouté que le niveau toujours élevé d’activité sismique ne permettait pas d’exclure une éruption.

Une alerte rouge signifie qu’une éruption volcanique est en cours ou imminente avec un risque important de formation d’un nuage de cendres. L’alerte orange correspond à une augmentation du risque d’éruption.

Si les restrictions imposées à la circulation des avions sont levées, la limitation du trafic routier et les mesures d’évacuation de certaines zones dans la région du volcan restent en vigueur.

Samedi, l’espace aérien autour du volcan avait été fermé à la circulation sur une zone de 140 milles sur 100 (260 km sur 185).

Eurocontrol, l’organisation européenne de la sécurité aérienne, a précisé que l’alerte n’avait pour l’instant aucun impact sur le trafic aérien dans la région.

Robert Robertsson et Niklas Pollard, Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below