August 15, 2014 / 1:54 PM / in 4 years

Helsinki annonce un accord sur l'aide russe en Ukraine

SOTCHI Russie (Reuters) - Moscou, Kiev et la Croix-Rouge ont conclu un accord sur l’aide humanitaire russe destinée aux civils de l’est de l’Ukraine, a annoncé vendredi le président finlandais, Sauli Niinisto, après un entretien avec Vladimir Poutine à Sotchi.

Moscou, Kiev et la Croix-Rouge ont conclu un accord sur l'aide humanitaire russe destinée aux civils de l'est de l'Ukraine, a annoncé vendredi le président finlandais Sauli Niinisto, en visite en Russie. /Photo prise le 15 août 2014/REUTERS/Maxim Shemetov

On ignore toutefois s’il parlait de l’inspection du convoi russe qui attend le feu vert des autorités ukrainiennes à la frontière, qui a déjà fait l’objet d’un accord, où d’un déblocage global de la situation.

“Nous avons appris aujourd’hui que cette mission humanitaire en provenance de Russie allait maintenant aller de l’avant et qu’un accord (...) avait été conclu par l’Ukraine, la Russie et la Croix-Rouge”, a-t-il déclaré, souhaitant que cet accord ouvre la voie à une cessation des hostilités.

“Nous espérons que cette nouvelle témoigne de la possibilité de renforcer la confiance mutuelle et nous avons vraiment besoin de cette confiance mutuelle pour passer à l’étape suivante (...), celle du cessez-le-feu”, a ajouté le président finlandais.

Sauli Niinisto se rendra samedi à Kiev pour y rencontrer son homologue Petro Porochenko, indiquent ses services dans un communiqué.

A Genève, le CICR, qui doit superviser la distribution de l’aide une fois l’inspection achevée, a dit ne pas avoir été informé de la conclusion d’un accord définitif. Peu avant l’intervention du président finlandais, l’organisation avait invité l’Ukraine et la Russie à s’entendre au plus vite sur le sujet.

“Nous avons toujours besoin de garanties de la part de toutes les parties en conflit sur le fait que notre personnel sera autorisé à accomplir sa tâche en toute sécurité et dans le respect de nos principes humanitaires”, a déclaré Laurent Corbaz au nom du CICR.

Les gardes-frontières ukrainiens ont commencé vendredi à inspecter le chargement du convoi d’aide humanitaire russe destiné à la population civile de l’est de l’Ukraine, a annoncé vendredi l’armée ukrainienne, alors que la Russie a massé des véhicules blindés près de la frontière.

Kiev et les pays occidentaux soupçonnent Moscou de préparer sous couvert d’une mission humanitaire une incursion militaire dans l’est de l’Ukraine, où de violents combats opposent l’armée ukrainienne aux séparatistes pro-russes. La Russie a fermement démenti.

Alexei Anishchuk, Jean-Philippe Lefief pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below