July 26, 2014 / 1:02 PM / 4 years ago

Découverte de la seconde boîte noire du vol AH5017 d'Air Algérie

Les Nations unies ont annoncé samedi que la seconde boîte noire du MD-83 assurant le vol AH5017 d'Air Algérie qui s'est écrasé très tôt jeudi matin au Mali avait été retrouvée. L'appareil assurait la liaison entre Ouagadougou et Alger et aucun des 118 passagers et membres d'équipage, dont 54 Français, n'a survécu à l'accident. /Photo prise le 24 juillet 2014/REUTERS

DAKAR (Reuters) - Les Nations unies ont annoncé samedi que la seconde boîte noire du vol AH5017 d’Air Algérie qui s’est écrasé très tôt jeudi matin au Mali avait été retrouvée.

L’appareil, un McDonnell Douglas MD-83, assurait la liaison entre Ouagadougou et Alger avec 118 passagers et membres d’équipage, dont 54 passagers français. Il n’y a aucun survivant.

Les premiers éléments recueillis par les enquêteurs et les experts présents sur place semblent indiquer que l’avion s’est désintégré en heurtant le sol, ce qui tend à écarter l’hypothèse d’un attentat.

La découverte de la première boîte noire a été annoncée vendredi par le président français François Hollande, qui doit rencontrer ce samedi des membres des familles des victimes françaises de la catastrophe.

Le site où l’avion s’est écrasé, dans le nord du Mali, près de la frontière avec le Burkina Faso, a été sécurisé par des soldats français de la force Barkhane, des soldats maliens et des casques bleus néerlandais de la Minusma.

Emma Farge; Henri-Pierre André pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below