July 23, 2014 / 8:04 PM / 4 years ago

Les premiers corps des victimes du MH17 rapatriés aux Pays-Bas

EINDHOVEN Pays-Bas (Reuters) - Deux avions transportant une quarantaine de corps de victimes du vol MH17 de la Malaysia Airlines ont atterri mercredi à Eindhoven, aux Pays-Bas, sous le regard des familles et de responsables néerlandais et étrangers.

Deux avions transportant une quarantaine de corps de victimes du vol MH17 de la Malaysia Airlines ont atterri mercredi à Eindhoven, aux Pays-Bas, sous le regard des familles et de responsables néerlandais et étrangers. Un détachement militaire a rendu les honneurs alors que retentissait la sonnerie aux morts. /Photo prise le 23 juillet 2014/REUTERS/Mischa Rapmund

Les deux avions de transport militaire, un Hercules de l’armée de l’air néerlandaise et un Boeing C-17 australien, étaient partis de Kharkiv, en Ukraine, après une brève cérémonie sur le tarmac de l’aéroport.

Les Pays-Bas, qui ont payé le plus lourd tribut avec 193 ressortissants néerlandais parmi les 298 victimes de la destruction du Boeing 777 il y a six jours, procéderont à l’identification des corps avant de les remettre aux familles.

Durant la cérémonie à Kharkiv, le vice-Premier ministre ukrainien Volodimir Groysman a qualifié la destruction de l’avion de ligne d’”acte terroriste inhumain” soutenu par la Russie. Kiev fera tout ce qui est son pouvoir pour faire passer les responsables devant la justice, a-t-il ajouté.

Aux Pays-Bas, une journée de deuil national a été observée, la première depuis le décès de la reine Whilelmine en 1962. Les drapeaux ont été mis en berne et lorsque les deux avions ont atterri, peu avant 16h00 (14h00 GMT), les cloches ont retenti à travers le pays en hommage aux victimes.

Le roi Willem-Alexander et le Premier ministre Mark Rutte étaient présents pour accueillir les premiers corps à l’aéroport d’Eindhoven, dans le sud des Pays-Bas.

Un détachement militaire a rendu les honneurs alors que retentissait la sonnerie aux morts.

Après une minute de silence, observée dans les usines, les bureaux, les gares et les aéroports du pays, les quarante cercueils ont été sortis des deux avions et alignés sur le tarmac.

Des proches des victimes étaient présents à l’aéroport mais à l’écart des médias.

Des milliers de personnes se sont pressées sur le trajet de cent kilomètres séparant Eindhoven de la caserne d’Hilversum, où les corps resteront jusqu’à ce qu’ils soient formellement identifiés.

Au passage du cortège, des automobilistes se sont arrêtés et certains ont applaudi, d’autres ont lancé des fleurs sur les corbillards.

Harro Ten Wolde et Thomas Escritt; Agathe Machecourt et Guy Kerivel pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below