July 12, 2014 / 1:48 PM / 4 years ago

L'aviation ukrainienne bombarde les séparatistes dans l'Est

par Richard Balmforth et Natalia Zinets

Maison détruite dans les environs de Donetsk par les forces ukrainiennes. Kiev a bombardé samedi les séparatistes pro-russes sur un large front, frappant l'"épicentre" des zones de conflit et leur infligeant d'énormes pertes, selon un porte-parole de l'armée. /Photo prise le 12 juillet 2014/REUTERS/Maxim Zmeyev

KIEV (Reuters) - L’aviation ukrainienne a bombardé samedi les séparatistes pro-russes sur un large front, frappant l’”épicentre” des zones de conflit et leur infligeant d’énormes pertes, a déclaré un porte-parole de l’armée ukrainienne.

Les avions ont notamment pilonné les positions d’où les séparatistes ont tiré Les missiles Grad qui ont fait vendredi 23 morts parmi une brigade motorisée de l’armée ukrainienne.

Le président ukrainien, Petro Porochenko, avait promis vendredi de “retrouver et détruire” les rebelles à l’origine de cette attaque, au cours de laquelle près de 100 personnes ont également été blessées.

L’armée de l’air a également bombardé des objectifs dans les environs de Donetsk, principale ville de l’Est entre les mains des séparatistes, détruisant une grande base près de Dzerjinsk, a affirmé Andriy Lissenko, porte-parole de l’”opération antiterroriste” en cours.

“Selon les premières évaluations, les pilotes ukrainiens ont tué dans les 500 combattants (séparatistes) et endommagé deux véhicules blindés de transport de troupes”, a dit à la presse Andriy Lissenko.

Lors d’une précédente attaque aérienne contre une base proche de Perevalsk, au nord de Donetsk, deux chars et dix véhicules blindés avaient été détruits et “dans les 500” séparatistes tués, a-t-il dit.

CINQ SOLDATS UKRAINIENS TUÉS

Des représentants des séparatistes, cités par des agences de presse russes, ont démenti avoir subi de lourdes pertes et affirmé que les forces ukrainiennes se fondaient sur des renseignements dépassés concernant les positions des insurgés.

“Il n’y avait pas de volontaires (séparatistes) là où l’aviation ukrainienne est entrée en action hier”, a dit un porte-parole des séparatistes de Louhansk, à propos de l’attaque contre Perevalsk.

Les services ukrainiens des douanes ont déclaré samedi que des avions de l’armée de l’air avaient décollé pour bombarder les séparatistes pro-russes parce qu’ils avaient repris leurs tirs de missiles contre les troupes gouvernementales déployées près de la frontière russe, au sud-est de Louhansk, autre grande ville tenue par les insurgés.

Lors de l’opération militaire, qui a débuté vendredi soir et s’est poursuivie samedi, cinq soldats ukrainiens ont été tués, a dit Lissenko.

Les séparatistes avaient également tiré des obus de mortier et des missiles contre des positions de l’armée à Diakove et Nijnoderevetchka, près de Louhansk.

Selon des journalistes présents à Donetsk, il semble que les forces ukrainiennes aient pilonné vendredi soir une banlieue de la ville, Maryinka. Dix immeubles d’habitation portaient des traces de tirs et des éclats d’obus étaient visibles ici et là dans les rues.

Simon Carraud et Eric Faye pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below