July 3, 2014 / 11:34 AM / 4 years ago

Renforts israéliens près de la bande de Gaza

par Jeffrey Heller

Cratère laissé par un tir de roquette de Tsahal à Gaza. Des frappes aériennes israéliennes ont fait 15 blessés jeudi dans le territoire palestinien, selon des habitants, et des activistes ont continué de tirer des roquettes en direction d'Israël, y endommageant deux habitations. /Photo prise le 3 juillet 2014/REUTERS/Mohammed Salem

JERUSALEM (Reuters) - L’armée israélienne a déployé jeudi des renforts en bordure de la bande de Gaza après des tirs de roquettes qui ont entraîné une riposte de l’aviation contre trois objectifs liés au Hamas dans l’enclave côtière palestinienne.

De nouveaux heurts se sont produits à Jérusalem, où de violentes manifestations ont éclaté mercredi après la découverte du corps d’un Palestinien de 16 ans au lendemain des obsèques des trois jeunes Israéliens enlevés le 12 juin en Cisjordanie.

Les services de sécurité israéliens chargés de l’enquête sur la mort du jeune Palestinien évoquent la piste d’un acte de représailles à ce triple meurtre.

Selon le lieutenant-colonel Peter Lerner, porte-parole de Tsahal, des “positions défensives” ont été installées dans les localités du sud de l’Etat hébreu touchées par des tirs de roquettes en provenance de la bande de Gaza.

“Tout ce que nous faisons vise à apaiser la situation, mais aussi à être prêts s’ils (les Palestiniens) ne jouent pas l’apaisement”, a-t-il déclaré à la presse, sans préciser l’ampleur de ce déploiement.

Abou Oubaïda, porte-parole de la branche militaire du Hamas, les brigades Ezzedine al Kassam, a accusé les Israéliens de violer le cessez-le-feu conclu en 2012 et a promis de répondre en conséquence. “Notre peuple saura comment faire payer le juste prix à l’ennemi”, a-t-il dit lors d’une conférence de presse à Gaza.

Les tirs de roquettes sur le sud d’Israël ont repris à partir de la mi-juin alors que Tsahal recherchait en Cisjordanie les trois étudiants disparus.

Vingt projectiles ont été tirés jeudi. Deux ont touché des habitations de Sderot mais aucun blessé n’a été signalé.

Les raids de représailles de l’aviation israélienne ont fait 15 blessés dans la bande de Gaza, rapportent des habitants.

A Jérusalem, dans le quartier arabe de Chouafat, de nouveaux heurts se sont produits jeudi entre plusieurs dizaines de jeunes manifestants et les forces de sécurité israéliennes mais ils ont été de moindre ampleur que la veille.

La date des obsèques de Mohammed Abou Khoudaïr, le jeune Palestinien retrouvé mort mercredi, n’a pas été fixée.

La police israélienne a indiqué à la famille qu’une fois l’autopsie terminée le corps lui serait rendu dans les premières heures de vendredi.

Mahmoud Abbas, président de l’Autorité palestinienne qui a imputé le meurtre du jeune homme à des colons juifs, a téléphoné jeudi au père de la victime.

“Mohammed est l’un des martyrs de ce grand peuple”, lui a-t-il déclaré, rapporte l’agence de presse Wafa.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a quant à lui enjoint mercredi à la police d’établir rapidement les responsabilités de ce “meurtre répugnant” et a appelé toutes les parties “à ne pas rendre justice elles-mêmes”.

Il a réuni jeudi, pour la quatrième fois depuis lundi, son cabinet de sécurité.

Jean-Philippe Lefief, Eric Faye et Guy Kerivel pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below