June 8, 2014 / 2:07 PM / 4 years ago

Les présidents palestinien et israélien vont prier au Vatican

CITE DU VATICAN (Reuters) - Les présidents israélien et palestinien, Shimon Peres et Mahmoud Abbas, devaient participer dimanche à une prière oecuménique au côté du pape François dans un jardin du Vatican, qui a dit espérer ainsi “recréer un désir, une possibilité” de relancer les négociations de paix.

Des fidèles sur la place Saint-Pierre. Les présidents israélien et palestinien, Shimon Peres et Mahmoud Abbas, devaient participer dimanche à une prière oecuménique au côté du pape François dans un jardin du Vatican, qui a dit espérer ainsi "recréer un désir, une possibilité" de relancer les négociations de paix. /Photo prise le 8 juin 2014/REUTERS/Giampiero Sposito

L’entourage du pape a prévenu qu’aucune décision concrète n’était à attendre à l’issue de cette initiative sans précédent dans l’histoire du Vatican, présentée comme “une pause dans la politique”.

“L’intention est de rouvrir une route qui a été fermée depuis un moment, de recréer un désir, une possibilité de faire rêver les gens”, a déclaré le père Pierbattista Pizzaballa, responsable des sites catholiques en Terre Sainte.

La cérémonie devait se dérouler en soirée sur une pelouse dépourvue de signes religieux, en signe de “neutralité”, où les trois délégations étaient invitées à prier l’une après l’autre, dans l’ordre de la création de leur religion - judaïsme, chrétienté et islam.

Le pape François, Shimon Peres et Mahmoud Abbas devaient conclure la prière par des “invocations” individuelles en faveur de la paix.

L’invitation surprise avait été transmise aux deux dirigeants lors de la visite du souverain pontife en Israël et dans les territoires palestiniens le mois dernier.

Shimon Peres, dont le poste de chef de l’Etat est essentiellement protocolaire, quittera ses fonctions le mois prochain.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu n’était pas présent au Vatican. Il refuse de reconnaître le nouveau gouvernement d’union palestinien qui a prêté serment à Mahmoud Abbas lundi dernier en raison de la présence de ministres du Hamas, qui prône la destruction d’Israël.

Philip Pullela; Tangi Salaün pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below