June 5, 2014 / 5:33 AM / 5 years ago

Plus de 30 Français morts au combat en Syrie, dit Hollande

Plus de 30 Français sont morts au combat en Syrie, a déclaré mercredi François Hollande lors d'une conférence de presse au G7 de Bruxelles, où les dirigeants des sept pays les plus riches du monde ont évoqué la question des djihadistes étrangers dans le conflit. /Photo d'archives/REUTERS/Muzaffar Salman

BRUXELLES (Reuters) - Plus de 30 Français sont morts au combat en Syrie, a déclaré mercredi François Hollande lors d’une conférence de presse au G7 de Bruxelles où les dirigeants des sept pays les plus riches du monde ont évoqué la question des djihadistes étrangers dans le conflit.

“Nous avons évalué à plus de 30 les ressortissants français qui sont morts en Syrie”, a dit le président français, qui a précisé que ses homologues et lui avaient décidé d’accroître leur coopération en matière de renseignement.

“Cette prise de conscience de ce qui est en train de se produire nous amène à coopérer davantage”, a expliqué le chef de l’Etat, qui a évoqué notamment la nécessité de surveiller davantage les mouvements des combattants étrangers.

Le danger que posent les djihadistes lors de leur retour de Syrie a été souligné par la tuerie du Musée juif de Bruxelles le 24 mai dernier dont l’auteur présumé, Mehdi Nemmouche, un Français radicalisé en prison, était parti faire le djihad en Syrie.

Ce drame a réveillé le débat sur l’efficacité de l’anti-terrorisme français et la capacité des autorités à lutter contre la radicalisation en prison.

Julien Ponthus, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below