April 27, 2014 / 2:14 PM / 4 years ago

Ligue 1: tenu en échec à Sochaux, le PSG doit encore attendre

PARIS (Reuters) - Le Paris Saint-Germain a laissé passer dimanche une occasion de décrocher le titre de champion de France pour la deuxième saison consécutive en faisant match nul 1-1 sur la pelouse de Sochaux pour le compte de la 35e journée de la Ligue 1.

Duel entre le Sochalien Roy Contout (à droite) et le Parisien Yohan Cabaye au stade Bonal. Le Paris Saint-Germain, en manque de réalisme, a laissé passer dimanche une occasion de décrocher le titre de champion de France pour la deuxième saison consécutive en faisant match nul 1-1 sur la pelouse de Sochaux pour le compte de la 35e journée de la Ligue 1. /Photo prise le 27 avril 2014/REUTERS/Vincent Kessler

Sur une belle ouverture de Thiago Motta, Edinson Cavani a inscrit à la 24e minute un but qui offrait virtuellement le sacre au PSG.

Mais un but contre son camp de Thiago Silva est venu bouleverser ce scénario à la 56e minute: le défenseur et capitaine du club a alors repris de la poitrine un ballon dégagé par son gardien, Salvatore Sirigu.

Paris, qui totalise 83 points, soit huit d’avance sur Monaco, à trois matches du terme, va devoir attendre la réception de Rennes le 7 mai avant, peut-être, de célébrer un nouveau titre, après la Coupe de la Ligue. Plusieurs fois, le PSG a eu l’occasion de reprendre l’avantage, notamment à la 65e minute lorsque Marco Verratti a tiré - sur le gardien Yohann Pelé.

Mais le club a globalement semblé céder à la panique et les Sochaliens, qui tentent de sauver leur place en Ligue 1, ont multiplié les actions dangereuses, sans toutefois réussir le dernier geste.

L’attaquant Cédric Bakambu, par exemple, a raté un centre alors que le chemin du but lui semblait grand ouvert (74e).

“On ne mérite pas de gagner ce match, on n’a pas joué comme d’habitude”, a reconnu le président du club, Nasser Al-Khelaïfi, sur Canal+. “On est très proche du titre mais ce n’est pas fini encore. On doit aller chercher le titre chez nous, au prochain match.”

Bloqué à la 18e place, Sochaux ne reprend qu’un point au premier non-relégable, Evian-Thonon-Gaillard, battu samedi soir par Saint-Etienne mais qui compte encore quatre longueurs d’avance sur les Doubistes.

Simon Carraud, édité par Henri-Pierre André

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below