April 27, 2014 / 2:14 PM / 5 years ago

Ligue 1: tenu en échec à Sochaux, le PSG doit encore attendre

Duel entre le Sochalien Roy Contout (à droite) et le Parisien Yohan Cabaye au stade Bonal. Le Paris Saint-Germain, en manque de réalisme, a laissé passer dimanche une occasion de décrocher le titre de champion de France pour la deuxième saison consécutive en faisant match nul 1-1 sur la pelouse de Sochaux pour le compte de la 35e journée de la Ligue 1. /Photo prise le 27 avril 2014/REUTERS/Vincent Kessler

PARIS (Reuters) - Le Paris Saint-Germain a laissé passer dimanche une occasion de décrocher le titre de champion de France pour la deuxième saison consécutive en faisant match nul 1-1 sur la pelouse de Sochaux pour le compte de la 35e journée de la Ligue 1.

Sur une belle ouverture de Thiago Motta, Edinson Cavani a inscrit à la 24e minute un but qui offrait virtuellement le sacre au PSG.

Mais un but contre son camp de Thiago Silva est venu bouleverser ce scénario à la 56e minute: le défenseur et capitaine du club a alors repris de la poitrine un ballon dégagé par son gardien, Salvatore Sirigu.

Paris, qui totalise 83 points, soit huit d’avance sur Monaco, à trois matches du terme, va devoir attendre la réception de Rennes le 7 mai avant, peut-être, de célébrer un nouveau titre, après la Coupe de la Ligue. Plusieurs fois, le PSG a eu l’occasion de reprendre l’avantage, notamment à la 65e minute lorsque Marco Verratti a tiré - sur le gardien Yohann Pelé.

Mais le club a globalement semblé céder à la panique et les Sochaliens, qui tentent de sauver leur place en Ligue 1, ont multiplié les actions dangereuses, sans toutefois réussir le dernier geste.

L’attaquant Cédric Bakambu, par exemple, a raté un centre alors que le chemin du but lui semblait grand ouvert (74e).

“On ne mérite pas de gagner ce match, on n’a pas joué comme d’habitude”, a reconnu le président du club, Nasser Al-Khelaïfi, sur Canal+. “On est très proche du titre mais ce n’est pas fini encore. On doit aller chercher le titre chez nous, au prochain match.”

Bloqué à la 18e place, Sochaux ne reprend qu’un point au premier non-relégable, Evian-Thonon-Gaillard, battu samedi soir par Saint-Etienne mais qui compte encore quatre longueurs d’avance sur les Doubistes.

Simon Carraud, édité par Henri-Pierre André

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below