April 4, 2014 / 6:58 AM / 4 years ago

Pour Duflot, Hollande change la forme mais pas le fond

PARIS (Reuters) - François Hollande a choisi de changer la forme plutôt que le fond alors que la France a besoin d’un cap “qui n’est pas seulement budgétaire”, a déclaré Cécile Duflot.

Cécile Duflot mercredi, après son départ du ministère du Logement. Dans une interview publiée vendredi par Libération, l'ex-ministre déclare que François Hollande a choisi de changer la forme plutôt que le fond alors que la France a besoin d'un cap "qui n'est pas seulement budgétaire". /Photo prise le 2 avril 2014/REUTERS/Benoît Tessier

Dans une interview publiée vendredi par Libération, la dirigeante d’Europe Ecologie-Les Verts déclare avoir cru que la défaite de la majorité aux municipales, qu’elle qualifie de “tsunami électoral”, “obligerait l’exécutif à bouger”.

“Mais la seule réponse apportée a été un casting et l’affirmation, par le nouveau Premier ministre, de la continuité”, dit-elle.

“J’ai dû en tirer les conséquences”, ajoute Cécile Duflot, pour qui “avoir un ministère de l’Ecologie sans ce changement de cap, c’est avoir un couteau sans lame”.

“Le choix était entre une social-orthodoxie et la social-écologie. La première a été choisie”, dit encore la ministre sortante de l’Egalité des territoires et du Logement.

“Le président a fait le choix de changer la forme plutôt que le fond. C’est un choix que je ne partage pas. Notre pays a besoin d’un cap qui n’est pas seulement budgétaire.”

Yann Le Guernigou

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below