March 29, 2014 / 8:54 AM / 5 years ago

La nouvelle zone de recherches du vol MH370 passée au crible

PEKIN (Reuters) - Trois objets suspects ont été repérés par un avion chinois dans la nouvelle zone de recherches des débris du vol MH370 de Malaysia Airlines située à près de 2.000 km à l’ouest de l’Australie, rapporte samedi l’agence de presse officielle Chine nouvelle.

Son jeune frère est au nombre des passagers qui étaient à bord de l'avion de Malaysia Airlines disparu le 8 mars. Trois objets suspects ont été repérés dans la nouvelle zone de recherches des débris du vol MH370, à l'ouest de l'Australie. Les recherches de l'avioin qui assurait la liaison Kuala Lumpur-Pékin avec 239 personnes à bord ont été réorientées dans un périmètre situé à 1.100 km au nord de la zone qui était jusqu'à présent explorée. /Photo prise le 29 mars 2014/REUTERS/Jason Lee

Ils sont respectivement de couleurs blanche, rouge et orange, précise-t-elle.

“De multiples objets de couleurs variées” avaient été observés la veille par les équipages d’avions de reconnaissance de plusieurs pays, selon l’Autorité australienne de sécurité maritime (AMSA). Certains semblent provenir de bateaux de pêche mais aucune hypothèse ne peut être avancée avant leur repêchage, souligne-t-elle.

“Nous espérons pouvoir récupérer certains des objets que nous avons vus hier. Avec un peu de chance, certains des bateaux qui se trouvent dans le secteur pourront commencer à les récupérer et nous donneront une indication sur ce que nous voyons”, a quant à lui déclaré le lieutenant Leon Fox, de l’armée de l’air néo-zélandaise.

La nouvelle zone de recherches se trouve à 1.100 km au nord de celle qui était jusqu’à présent explorée dans le sud de l’océan Indien, où des images satellites avaient révélé la présence d’autres débris qui auraient pu provenir du Boeing 777 disparu le 8 mars avec 239 personnes à bord.

Le Jinggangshan, bâtiment de la marine chinoise à bord duquel se trouvent deux hélicoptères, est arrivé samedi matin dans ce nouveau périmètre. Quatre autres bateaux chinois et un australien y sont attendus avant la fin de la journée. Deux avions de l’armée malaisienne arrivés samedi à Perth doivent se joindre aux recherches dimanche.

La marine américaine a quant à elle annoncé vendredi l’envoi d’un deuxième avion de surveillance P8 Poseidon.

Une vingtaine de pays ont jusqu’ici pris part aux recherches avec une soixantaine de bateaux ou d’avions.

Le système de localisation des boîtes noires de l’appareil est alimenté par des batteries dont la durée de vie est d’environ un mois, ce qui rend leur récupération urgente.

Paul Carsten, Jean-Philippe Lefief pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below