March 27, 2014 / 7:33 AM / 5 years ago

Le plus ancien condamné à mort pourrait être rejugé au Japon

TOKYO (Reuters) - Un juge japonais a ordonné jeudi que l’homme considéré comme le plus ancien condamné à mort au monde soit libéré et rejugé.

Iwao Hakamada à sa sortie de prison, à Tokyo. Un juge a ordonné jeudi que l'homme considéré comme le plus ancien condamné à mort au monde soit libéré et rejugé après l'apparition de nouveaux éléments qui tendraient à l'innocenter. Condamné pour le meurtre en 1966 de quatre personnes, dont deux enfants, il est aujourd'hui âgé de 78 ans et a été détenu dans un "couloir de la mort" depuis le rejet de son appel par la Cour suprême du Japon, en 1980. /Photo prise le 27 mars 2014/REUTERS/Kyodo

Condamné pour le meurtre en 1966 de quatre personnes, dont deux enfants, Iwao Hakamada, aujourd’hui âgé de 78 ans, est détenu dans un “couloir de la mort” depuis le rejet de son appel par la Cour suprême du Japon, en 1980.

Mais de nouveaux éléments apparus depuis, dont des analyses d’ADN, tendraient à l’innocenter.

C’est ce qui a conduit le juge Hiroaki Murayama à annuler sa condamnation à mort et à ordonner sa remise en liberté avant la tenue d’un nouveau procès.

Les procureurs ont annoncé qu’ils feraient appel de sa décision.

Elaine Lies; Henri-Pierre André pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below