March 27, 2014 / 7:08 AM / 5 years ago

Suspension des recherches de débris du vol MH370

Pilotes australiens sur la base de Pearce, près de Perth. Le mauvais temps qui s'est abattu sur le sud de l'océan Indien a provoqué jeudi la suspension des recherches aériennes dans la zone présumée où le vol MH370 de la Malaysia Airlines s'est abîmé, le 8 mars. /Photo prise le 27 mars 2014/REUTERS/Jason Reed

PERTH Australie (Reuters) - Le mauvais temps qui s’est abattu sur le sud de l’océan Indien a provoqué jeudi la suspension des recherches aériennes dans la zone présumée où le vol MH370 de la Malaysia Airlines s’est abîmé, le 8 mars, a annoncé un officier de la marine américaine.

Les cartes météo prévoient de fortes turbulences, des températures très négatives et une visibilité quasi nulle, a précisé le commandant Adam Schantz, qui dirige l’unité aérienne mise à disposition des recherches par les Etats-Unis.

“Tous les avions en vol rentrent à la base et les autres sorties prévues ont été annulées”, a-t-il dit.

Les recherches se concentrent sur une zone de 400 km2 située à 2.500 km au sud-ouest de la ville australienne de Perth.

De nombreuses images satellitaires y ont révélé la présence de multiples objets flottants qui pourraient être des débris du Boeing 777 disparu depuis le 8 mars avec 239 personnes à son bord.

L’agence spatiale thaïlandaise a rapporté à son tour jeudi que l’un de ses satellites avait repéré lundi 300 objets flottants dans le sud de l’océan Indien.

Matt Siegel, avec Amy Sawitta Lefevre à Bangkok; Henri-Pierre André pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below