March 27, 2014 / 7:08 AM / 5 years ago

Suspension des recherches de débris du vol MH370

PERTH Australie (Reuters) - Le mauvais temps qui s’est abattu sur le sud de l’océan Indien a provoqué jeudi la suspension des recherches aériennes dans la zone présumée où le vol MH370 de la Malaysia Airlines s’est abîmé, le 8 mars, a annoncé un officier de la marine américaine.

Pilotes australiens sur la base de Pearce, près de Perth. Le mauvais temps qui s'est abattu sur le sud de l'océan Indien a provoqué jeudi la suspension des recherches aériennes dans la zone présumée où le vol MH370 de la Malaysia Airlines s'est abîmé, le 8 mars. /Photo prise le 27 mars 2014/REUTERS/Jason Reed

Les cartes météo prévoient de fortes turbulences, des températures très négatives et une visibilité quasi nulle, a précisé le commandant Adam Schantz, qui dirige l’unité aérienne mise à disposition des recherches par les Etats-Unis.

“Tous les avions en vol rentrent à la base et les autres sorties prévues ont été annulées”, a-t-il dit.

Les recherches se concentrent sur une zone de 400 km2 située à 2.500 km au sud-ouest de la ville australienne de Perth.

De nombreuses images satellitaires y ont révélé la présence de multiples objets flottants qui pourraient être des débris du Boeing 777 disparu depuis le 8 mars avec 239 personnes à son bord.

L’agence spatiale thaïlandaise a rapporté à son tour jeudi que l’un de ses satellites avait repéré lundi 300 objets flottants dans le sud de l’océan Indien.

Matt Siegel, avec Amy Sawitta Lefevre à Bangkok; Henri-Pierre André pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below