March 12, 2014 / 3:49 PM / 5 years ago

Les cotes de Sarkozy, Copé et Fillon en net recul selon Ifop

La cote de Nicolas Sarkozy chute de six points à 44% de bonnes opinions selon le tableau de bord Ifop Paris Match diffusé mardi, dans une période marquée par la révélation des enregistrements de Patrick Buisson et de sa mise sur écoute par la justice. François Fillon et Jean-François Copé perdent également 6 points chacun, avec respectivement 48% et 31% de bonnes opinions. /Photos d'archives/REUTERS

PARIS (Reuters) - La cote de Nicolas Sarkozy chute de six points à 44% de bonnes opinions selon le tableau de bord Ifop Paris Match diffusé mardi, dans une période marquée par la révélation des enregistrements de Patrick Buisson et de sa mise sur écoute par la justice.

L’ancien président de la République, mis sur écoute dans le cadre d’une enquête sur d’éventuels financements libyens de sa campagne présidentielle de 2007, n’est pas la seule figure de droite affectée par la succession des affaires.

Son ex-Premier ministre François Fillon et l’actuel patron de l’UMP Jean-François Copé perdent également six points.

François Fillon compte 48% de bonnes opinions, contre 31% seulement pour Jean-François Copé, accusé de favoritisme au profit d’une société de communication fondée par des proches pendant la dernière campagne présidentielle.

La dynamique est plus favorable pour le gouvernement même si François Hollande et Jean-Marc Ayrault conservent une cote très basse.

Le chef de l’Etat progresse d’un point à 28% d’opinions favorables, ce qui le place en 46e position sur 50 dans ce baromètre, et son Premier ministre Jean-Marc Ayrault observe la même hausse (+1 à 35%).

Leurs ministres sont en général mieux lotis, notamment Laurent Fabius (Affaires étrangères), qui gagne cinq points à 57% d’opinions favorables dans le contexte de crise diplomatique autour de l’Ukraine. Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, voit sa cote grimper de huit points à 55% d’opinions favorables.

Le sondage a été réalisé par téléphone les 7 et 8 mars auprès d’un échantillon de 970 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, et sélectionné selon la méthode des quotas.

Gregory Blachier, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below