July 24, 2008 / 2:55 PM / 11 years ago

Nicolas Sarkozy défend son bilan avant les vacances

par Elizabeth Pineau

A quatre jours de ses vacances, le président Nicolas Sarkozy s'est offert une escapade sur les bords de l'Atlantique, où, entre deux bains de foule au milieu des touristes, il a vanté son bilan, défendu une réforme du permis de conduire et s'est engagé sur la baisse de la TVA à 5,5% dans la restauration. /Photo prise le 24 juillet 2008/REUTERS/Eric Feferberg/Pool

BATZ-SUR-MER, Loire-Atlantique (Reuters) - A quatre jours de ses vacances, le président Nicolas Sarkozy s’est offert une escapade sur les bords de l’Atlantique, où il a vanté son bilan, entre deux bains de foule au milieu des touristes.

C’est par un temps superbe, mais sans lunettes de soleil, que le chef de l’Etat a passé quelques heures à Batz-sur-mer, près de Guérande, en Loire-Atlantique, où il a visité un centre de vacances et rencontré des professionnels de la restauration.

L’occasion de rappeler sa détermination à obtenir pour ces derniers une baisse de la TVA de 19,6% à 5,5%, une vieille promesse de l’ancien président Jacques Chirac.

“Je me battrai. Je vous le dis, je l’aurai”, a-t-il dit, après avoir lancé une pique à son prédécesseur. “Pour moi, la TVA à taux réduit pour la restauration, c’est la marque de responsables politiques qui font des promesses sans les tenir.”

Lors d’une discussion d’une demi-heure dans un restaurant du centre-ville, Nicolas Sarkozy s’est félicité des réformes engagées depuis son arrivée à l’Elysée, il y a 14 mois.

“Je vois tout ce qu’on a réalisé en un an, et il en reste encore quatre”, a-t-il dit dans un sourire. “Je sais compter, au moins jusqu’à cinq, jusqu’à dix je sais pas...”

Parmi les centaines de personnes venues le voir et le photographier sur la place de l’église, plusieurs lui ont fait part de leurs inquiétudes. Une femme l’a interpellé sur le pouvoir d’achat et un homme sur le sort des handicapés.

“On veut des emplois pour les gens qui veulent travailler. On n’embauche pas les personnes handicapées, il faut le savoir”, a lancé ce militant du mouvement “Ni pauvres ni soumis”.

Le chef de l’Etat lui a rappelé que l’allocation pour personnes handicapées augmenterait de 5% cette année.

ÉLOGE DU BÉNÉVOLAT

A son arrivée à Batz-sur-Mer, Nicolas Sarkozy a visité le centre de vacances Marceau, qui accueille chaque été quelque 120 enfants de sept à quatorze ans.

Il a salué des petits en train de jouer au jeu du béret - “un classique”, a-t-il souligné. “Vous vous couchez à quelle heure officiellement ?... Et réellement ?”, a-t-il plaisanté avec des jeunes plantés devant leur tente.

En chemin vers la plage, le chef de l’Etat s’est souvenu de balades en vélo dans la région, où il est souvent venu en vacances - “J’ai sillonné toutes les routes, ici le problème, c’est le vent !” -, vantant au passage une crêperie “qui possède une étoile au guide Michelin”.

Accompagné des secrétaires d’Etat Hervé Novelli (Commerce et Artisanat) et Bernard Laporte (Jeunesse et Sports), Nicolas Sarkozy a participé à une table ronde où il vanté les mérites de l’éducation populaire.

Un centre de vacances, “c’est une petite République en miniature”, a-t-il dit. “Quel que soit l’âge des enfants, vous les traitez en citoyens avec des règles, des devoirs, des responsabilités.”

Après avoir plaidé pour une meilleure mobilité des jeunes - qui doit passer selon lui par une réforme du permis de conduire -, Nicolas Sarkozy a salué le travail des bénévoles.

Il a proposé que le travail bénévole d’un étudiant soit pris en compte pour obtenir une unité de valeur universitaire et suggéré que les années de bénévolat puissent se transformer en points de retraite et que les décorations comme la Légion d’honneur soient plus souvent accordées à des bénévoles.

Les enfants lui ont offert un tableau de leur confection présentant des noeuds marins. Nicolas Sarkozy a promis de le mettre dans son bureau où passera vendredi, leur a-t-il rappelé, le candidat démocrate à la Maison blanche, Barack Obama.

Nicolas Sarkozy et son épouse Carla doivent partir en vacances lundi, après le dernier conseil des ministres. Ils séjourneront dans le Var, au fort de Brégançon et au cap Nègre, où Carla Sarkozy possède une propriété familiale.

Edité par Gilles Trequesser

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below