3 mars 2008 / 06:57 / dans 10 ans

Vivendi publie des résultats 2007 en ligne

par Cyril Altmeyer

<p>Jean-Bernard L&eacute;vy, pr&eacute;sident du directoire de Vivendi. Le groupe de m&eacute;dias et de communications a d&eacute;gag&eacute; en 2007 un r&eacute;sultat net ajust&eacute; en hausse de 8,3% &agrave; 2.832 millions d'euros (pour un consensus Reuters Estimates arr&ecirc;t&eacute; au 28 f&eacute;vrier de 2.809 millions) et pr&eacute;voit pour 2008 une croissance de ses r&eacute;sultats comparables &agrave; celle de l'ann&eacute;e &eacute;coul&eacute;e. /Photo d'archives/REUTERS/Beno&icirc;t Tessier</p>

PARIS (Reuters) - Vivendi a annoncé un résultat net ajusté annuel en hausse de 8,3%, en ligne avec les attentes, grâce aux jeux vidéo et à Canal+, et a prévu pour 2008 une croissance de ses résultats comparables à celle de 2007 à périmètre équivalent.

Le groupe de médias et de communications a également anticipé un chiffre d‘affaires d‘environ 30 milliards d‘euros en 2009, contre un consensus Reuters Estimates de 25,2 milliards, après 21,6 milliards en 2007.

Vivendi a réitéré son objectif de résultat net ajusté compris entre 3,5 et 4 milliards en 2011, contre 2,8 milliards en 2007.

“Nous n‘avons aucune raison de changer cette objectif, mais nous avons deux opérations importantes qui vont se mettre en route cette année et nous ferons un point stratégique à mi-année”, a déclaré Jean-Bernard Lévy lors d‘une conférence de presse.

Le groupe a annoncé début décembre le rapprochement de Vivendi Games avec Activision pour donner naissance à Activision Blizzard, nouvel ensemble de jeux vidéo dont il aura le contrôle, tandis que SFR, dont Vivendi détient 56% et Vodafone le solde, a annoncé le 20 décembre un projet de prise de contrôle de Neuf Cegetel pour un coût total évalué à 4,5 milliards d‘euros.

Le groupe versera un dividende de 1,30 euro, contre 1,20 euro en 2006, et s‘est dit déterminé à continuer à distribuer aux actionnaires plus de la moitié du résultat net ajusté, la proportion étant de 53,5% pour 2007.

Pour 2008, Vivendi dit attendre une croissance de ses résultats comparables à celle de 2007 dans son périmètre actuel, soit 3,06 milliards d‘euros, en ligne avec le consensus Reuters Estimates.

L‘action Vivendi perd 2,21% à 26,06 euros vers 16 heures dans le sillage de l‘indice DJStoxx des médias. Elle a perdu plus de 17% depuis le début de l‘année après avoir gagné 6% en 2007.

Plusieurs analystes ont jugé les résultats en ligne, même si SFR a sous-performé leurs attentes en raison de coûts d‘acquisition de clients au quatrième trimestre liés au lancement des offres “Illimythics” (3G) destinées à contrer l‘arrivée de l‘iPhone commercialisé par Orange et qui comptent 250.000 clients depuis novembre.

Deuxième opérateur mobile français, SFR a gagné au total 883.000 clients à 18,77 millions de clients en 2007 et a également lourdement investi dans ses réseaux 3G/3G+.

Vivendi compte quasiment stabiliser en 2008 l‘Ebita de SFR, qui a reculé de 2,6% en 2007, et attend une légère croissance de son chiffre d‘affaires dans le mobile.

Le directeur financier Philippe Capron a dit envisager d‘enfoncer le seuil de 10% du chiffre d‘affaires pour les investissements de SFR dans le mobile en 2008, contre 10,8% en 2007 et 12,9% en 2006.

CANAL+ ET JEUX

Groupe Canal+, Vivendi Games et Maroc Telecom ont été les moteurs du résultat d‘exploitation ajusté de Vivendi, qui a progressé de 8,0% à 4.721 millions en 2007.

Groupe Canal+ a multiplié son résultat opérationnel de 5,3 fois à 490 millions après prises en compte des coûts de 90 millions liés au rapprochement en mars 2007 avec TPS qui a produit des synergies de 150 millions, un chiffre supérieur aux objectifs du groupe.

L‘accord sur les droits de la Ligue 1 de football pour 2008-2012, dont Canal+ a récupéré neuf des 12 lots pour quelque 465 millions d‘euros contre 600 millions sur la période précédente, devrait faciliter la réalisation des quelques 200 millions d‘euros de synergies supplémentaires prévues d‘ici 2010, a souligné Philippe Capron.

Vivendi, qui vise toujours un résultat opérationnel d‘un milliard d‘euros pour Groupe Canal+ en 2010, attend une croissance de 3 à 4% de son chiffre d‘affaires en 2008 hors effet de l‘intégration de TPS, avec un Ebita “largement supérieur” à 600 millions d‘euros avant coûts de transition estimés à 80 millions.

Vivendi Games, dont le chiffre d‘affaires a franchi en 2007 le cap du milliard d‘euros grâce au jeu en réseau “World of Warcraft” dont le nombre d‘abonnés a dépassé les dix millions, affiche une marge opérationnelle de 17,8% contre 14,3% en 2006.

Vivendi vise pour 2009 une marge opérationnelle supérieure à 25% pour l‘ensemble Activision Blizzard, avec un chiffre d‘affaires de 4,3 milliards de dollars.

Maroc Telecom, dont Vivendi détient 53%, a profité d‘un bond de 29,9% du résultat opérationnel de son activité mobile. Vivendi attend un ralentissement de la croissance de l‘opérateur marocain en 2008, avec des hausses supérieures à 7% pour son chiffre d‘affaires et à 9% pour son Ebita, contre 19,6% dans les deux cas dans 2007.

Universal Music Group (UMG) a continué en revanche à peser sur le résultat opérationnel ajusté en 2007. Victime comme ses concurrents de la chute des ventes de CD, UMG voit sa marge opérationnelle reculer à 12,8% contre 15,0% en 2007.

Cyril Altmeyer

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below