29 juillet 2008 / 06:00 / il y a 9 ans

IBM lance une OPA de 215 millions d'euros sur Ilog

PARIS/NEW YORK (Reuters) - IBM annonce un projet d‘offre publique d‘achat de 215 millions d‘euros (sur une base diluée) sur le français Ilog, fournisseur de composants de logiciels d‘entreprise.

<p>IBM projette de racheter le fran&ccedil;ais Ilog, fournisseur de composants de logiciels d'entreprise, pour 10 euros par action ordinaire et ADS (American Depositary Share) en num&eacute;raire, ce qui repr&eacute;sente une op&eacute;ration de 215 millions d'euros. /Photo d'archives/REUTERS/Philippe Wojazer</p>

Dans un communiqué, le groupe américain indique que son offre a été approuvée par le conseil d‘administration d‘Ilog, qui devrait publier sa recommandation finale d‘ici le 15 septembre après remise d‘une attestation d’équité par un expert indépendant.

Il ajoute avoir reçu de la part de certains actionnaires des engagements d‘apport à l‘offre représentant environ 10% du capital d‘Ilog.

Le prix proposé, 10 euros par action ordinaire et ADS (American Depositary Share), représente une prime de 37% par rapport au cours de l‘action Ilog vendredi en clôture sur Euronext Paris et de 56% par rapport à la moyenne des cours de clôture du dernier mois.

IBM indique que l‘acquisition renforcera ses positions dans les domaines de la gestion des processus métier (BPM) et de l‘architecture orientée services (SOA).

Dans un communiqué séparé, Ilog annonce avoir dégagé un bénéfice net de 0,1 million de dollars pour le quatrième trimestre de son exercice clos le 30 juin 2008, contre 1,9 million un an plus tôt, sur un chiffre d‘affaires de 46,1 millions (46,3 millions).

Pour l‘ensemble de l‘exercice, le bénéfice net a diminué à 0,5 million de dollars, contre 4,9 millions en 2006-2007, alors que le chiffre d‘affaires a progressé de 12%, à 161,5 millions.

Cité dans le communiqué, le P-DG d‘Ilog, Pierre Haren, déclare que le groupe a été confronté au quatrième trimestre “à un environnement économique difficile, particulièrement dans le secteur bancaire”.

”Malgré les efforts payants que nous avons faits tout au long de l‘année pour diversifier notre base clients, ce contexte a incité les entreprises à reporter ou annuler certains de leurs projets de systèmes de gestion de règles métier (BRMS), ajoute-t-il.

Il souligne en outre que la faiblesse du dollar face à l‘euro impacte toujours la rentabilité d‘Ilog qui a, pour compenser cet effet, commencé à réduire ses effectifs “sur une base de volontariat”.

“La gestion de nos effectifs nous a permis de présenter un résultat net positif pour l‘exercice. Nous avons également amélioré la marge de nos activités de conseil, qui s‘est établie à plus de 20% grâce à une meilleure utilisation de nos consultants”, a indiqué Pierre Haren. Ilog a terminé l‘exercice avec 847 personnes, soit un niveau similaire à juin 2007.

L‘action Ilog a été suspendue de cotation lundi sur Euronext Paris.

Benoît Van Overstraeten, Yann Le Guernigou, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below