5 septembre 2008 / 06:22 / il y a 9 ans

Samsung réfléchit au rachat de SanDisk

SEOUL (Reuters) - Samsung Electronics, annonce qu‘il pourrait racheter le fabricant de mémoires flash SanDisk, valorisé à 3,2 milliards de dollars (2,23 milliards d‘euros), dans le cadre d‘un accord qui bouleverserait l‘ensemble du secteur.

<p>Alors que d'aucun pr&ecirc;tent &agrave; Samsung Electronics un int&eacute;r&ecirc;t pour le fabricant am&eacute;ricain de m&eacute;moires flash SanDisk, le groupe cor&eacute;en dit examiner "diverses perspectives" &agrave; ce sujet. /Photo d'archives/REUTERS/Lee Jae-Won</p>

L‘acquisition de SanDisk permettrait au coréen de gonfler sa part de marché au moment même où s‘effondre le prix des mémoires flash, employées dans les appareils photos numériques ou encore dans les téléphones mobiles.

Un rachat réduirait également le coût des licences payées par Samsung à l‘américain (400 milliards de wons par an, soit 251 millions d‘euros) puisqu‘il serait propriétaire des technologies de SanDisk.

“Nous évaluons plusieurs possibilités vis-à-vis de SanDisk, mais rien n‘a encore été décidé”, a déclaré à Reuters James Chung, porte-parole du groupe.

Dans un document réglementaire, Samsung explique que l‘une des options consisterait à acquérir SanDisk, dont les actions bondissaient de 25,26% à 16,88 dollars vers 14h15 GMT.

Les analystes estiment qu‘un rachat de SanDisk ferait nettement pencher la balance en faveur de Samsung au détriment de Toshiba, numéro deux du secteur.

Le japonais a créé une coentreprise avec SanDisk, et il comptait doubler sa production grâce à ce partenariat.

“Un rachat de SanDisk par Samsung serait une grave déconvenue pour Toshiba”, commente Yoshihisa Toyosaki, qui dirige J-Star.

“Bien que Toshiba et SanDisk soient partenaires, la question du financement de la coentreprise par SanDisk se pose”, estime James Song, analyste chez Daewoo Securities.

Vendredi, l‘action Samsung a clôturé en hausse de 1,17 à 520.000 wons, tandis que celle de Toshiba a terminé en baisse de 3,74% après avoir perdu 4,6%, touchant un plus bas depuis novembre 2005.

Dans un bref communiqué, SanDisk indique avoir eu “des discussions à intervalles réguliers avec plusieurs parties, y compris avec Samsung, sur une multitude d‘opportunités”, sans faire davantage de commentaires.

La valeur de l‘action SanDisk a dégringolé depuis la mi-mai, période à laquelle le titre avait touché un pic au-dessus de 33 dollars. SanDisk a fini à 13,46 jeudi à New York, soit une valorisation boursière de 3,2 milliards de dollars pour le fabricant de semiconducteurs, selon Reuters Knowledge.

Marie-France Han et Nathan Layne, version française Nicolas Delame

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below