1 février 2008 / 06:13 / il y a 10 ans

MAM veut mettre fin à "la propagande terroriste" sur internet

PARIS (Reuters) - La ministre de l‘Intérieur, Michèle Alliot-Marie, s‘inquiète de l‘utilisation d‘internet par les terroristes et elle dit, dans une interview au Figaro, en faire l‘une des priorités de ses services.

<p>La ministre de l'Int&eacute;rieur, Mich&egrave;le Alliot-Marie, s'inqui&egrave;te de l'utilisation d'internet par les terroristes et dit, dans une interview au Figaro, faire de la lutte contre la cybercriminalit&eacute; l'une des priorit&eacute;s de ses services. /Photo d'archives/REUTERS/R&eacute;gis Duvignau</p>

Cette lutte contre une telle utilisation de l‘internet “nécessite du matériel supplémentaire, des effectifs spécialisés dans la lutte contre la cybercriminalité, des moyens juridiques”, explique-t-elle dans cet entretien mis en ligne jeudi soir sur lefigaro.fr.

“C‘est une de mes préoccupations majeures, et l‘une des priorités que j‘ai assignées aux services”, ajoute-t-elle.

Sur internet, dit-elle, “on y trouve aujourd‘hui la propagande terroriste mais aussi des conseils pour fabriquer des explosifs ou même des armes chimiques”.

Michèle Alliot-Marie rappelle que “le terrorisme islamiste” est la première préoccupation des autorités françaises. “Des groupes liés à Al Qaïda, au Maghreb, au Liban ou dans la zone pakistano-afghane peuvent vouloir frapper des Français expatriés ou des militaires en opération”, dit-elle. “Ils peuvent chercher à perpétrer des attentats sur notre sol”.

Gilles Trequesser

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below