6 novembre 2013 / 07:53 / dans 4 ans

Samsung veut investir pour concurrencer Apple sur les tablettes

par Miyoung Kim

Samsung, soucieux d'apaiser des investisseurs peu convaincus par l'évolution du cours de son action, veut investir dans de nouvelles technologies et le marketing pour prendre l'ascendant sur Apple dans le segment des tablettes. /Photo d'archives/REUTERS

SEOUL (Reuters) - Samsung Electronics, soucieux d‘apaiser des investisseurs peu convaincus par l‘évolution du cours de son action, veut doubler le rendement du dividende et investir dans de nouvelles technologies et le marketing pour prendre l‘ascendant sur Apple dans le segment mobile.

Le leader mondial des smartphones, des puces mémoire et des télévisions a développé sa stratégie mercredi lors d‘une rare réunion d‘analystes mais n‘a apparemment pas convaincu les investisseurs puisque l‘action a terminé en baisse de 2,3% en Bourse de Séoul, dont l‘indice n‘a lui cédé que 0,01%.

L‘action Samsung, qui a perdu 4,7% depuis le début de l‘année, se traite à sept fois le bénéfice projeté contre 12 pour Apple.

“Les investisseurs attendaient des cadeaux à profusion de la réunion d‘aujourd‘hui mais le plan dividende s‘est révélé décevant”, a estimé Kim Sung-soo, gérant de fonds chez LS Asset Management.

Cette deuxième réunion avec des analystes en huit ans est intervenue alors que le groupe coréen a accumulé les résultats trimestriels record, alimentant une trésorerie qui atteignait les 50 milliards de dollars en septembre.

Les retours sur investissement des actionnaires sont au plus bas depuis cinq ans, ces derniers n‘ayant récupéré que 5,1% des bénéfices en 2012 contre 15,8% en 2007, année du dernier rachat de titres sur le marché.

“La direction estime que notre multiple de valorisation ne reflète pas réellement la croissance de nos résultats et notre position de leader dans l‘industrie informatique”, a dit le directeur financier Lee Sang-hoon aux analystes réunis à Séoul.

Il a ajouté que Samsung modifierait son approche du dividende, basée sur un objectif de rendement, et réexaminerait les retours sur investissement des actionnaires tous les trois ans pour s‘assurer qu‘ils sont en phase avec les changements conjoncturels.

Plutôt que de définir un objectif de rendement du dividende, le directeur financier a précisé que le dividende de 2013 représenterait 1% environ du cours de l‘action contre 0,5% l‘an passé, pourcentage qui avaient déclenché les récriminations des investisseurs, accusant le groupe de thésauriser à leurs dépens.

TRÉSOR DE GUERRE

Lee Sang-hoon a également dit que le “trésor de guerre” de 50 milliards de dollars financerait des investissements de taille dans des technologies stratégiques et des fusions ou des acquisitions.

“Je sais que nous avons fait preuve de réserve en matière de fusion-acquisition mais il se peut que cela soit différent à l‘avenir. En conséquence, je ne pense pas que le niveau de trésorerie soit excessif”, a-t-il dit.

“Nous comptons affecter une part importante de notre cash flow annuel à l‘investissement productif et à la recherche-développement pour assurer notre croissance future et les rendements servis à l‘actionnaire.”

Confronté au ralentissement de la croissance des modèles de smartphones haut de gamme Galaxy, Samsung vise plutôt le segment des tablettes qu‘Apple domine avec son iPad.

“Nos ventes de tablettes ont déjà sensiblement augmenté cette année et nous sommes prêts pour la nouvelle étape”, a affirmé J.K. Shin, responsable du segment mobile de Samsung.

Ce segment assure les deux tiers des profits de Samsung et Shin a dit que ce dernier continuerait d‘investir massivement dans le marketing pour doper les ventes. “Nous avons des technologies prêtes, bientôt dispensatrices de nouvelles innovations sur le marché”, a-t-il dit.

Samsung organisera à cet effet plus d‘événements d‘envergure mondiale, à l‘exemple du lancement en mars dernier du Galaxy S4 au Radio City Music Hall de Manhattan, et s‘essayera à de nouvelles initiatives comme l‘intégration des produits dans des défilés de mode.

En supposant que Samsung conserve un budget marketing de 6,5% des ventes, comme l‘an passé, l‘investissement commercial augmenterait de 16% à un montant de 14,2 milliards de dollars cette année, soit à peu près le budget de recherche-développement, le directeur financier estimant ce dernier à 14 milliards environ.

Samsung, dont la part de marché des smartphones a atteint un record de 35,2% durant le trimestre juillet-septembre contre 13,4% pour Apple, reste derrière Apple sur le segment des tablettes, avec une PDM de 20,4% au troisième trimestre contre 29,6% pour le groupe à la pomme, selon le cabinet IDC.

Avec Hyunjoo Jin, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Benoit Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below